Besoin de passer l’hiver au soleil ? Devenez nomade digital(e) !

Thèmes :
Travailler sous les tropiques durant l'hiver

L’hiver n’a pas encore commencé et vous rêvez déjà d’une seule chose : le retour du printemps, du joli mois de mai et du doux parfum du lilas… ? Cette envie peut être tout à fait gérable mais peut aussi vous empoisonner la vie. Si c’est le cas, vous êtes peut-être sans le savoir sujette à la dépression hivernale. Pour vivre mieux la saison morte, de réelles solutions existent. Le digital nomadisme (devenir nomade digital(e)) est l’une d’entre elle.

Qu’est-ce que la dépression saisonnière ?

La dépression hivernale est directement liée au manque d’exposition à la lumière. On considère qu’une personne en est atteinte lorsqu’elle ressent les symptômes à la même période sur deux années consécutives. Les signes sont facilement reconnaissables : perte d’intérêt pour ses activités habituels, idées noires, prise de poids due à l’augmentation de consommation de produits sucrés, etc.

La météo a plus ou moins d’effet sur chacun de nous mais on estime tout de même que la dépression hivernale concerne 1 personne sur 10 en France. Ce chiffre diffère selon les régions : plus on monte dans le Nord, plus il est élevé. Au Canada ou en Scandinavie, ce phénomène concerne 1 personne sur 2. De plus, on sait que les personnes concernées sont entre 70 et 80 % des femmes ! Est-ce dû à une différence physique ou bien à une plus grande attention de leurs besoins propres ? Difficile de trancher selon les spécialistes.

Comment mieux supporter l’hiver ?

Pour régler le problème de dépression saisonnière, il est possible d’effectuer un traitement de luminothérapie. Assez simple à mettre en œuvre, il est efficace à 95 %. Il suffit de rester 30 minutes par jour devant une lampe spéciale, diffusant une lumière de forte intensité, pendant 2 semaines, pour voir les symptômes disparaître. 

Si l’on ne veut pas investir dans cette lampe qui n’est pas remboursée par la sécurité sociale, on peut tout de même agir en essayant de s’exposer le plus souvent possible à la lumière du jour, particulièrement le matin. On peut par exemple aller faire du running ou une promenade ou encore se rendre au travail à pied. Peu importe l’activité, l’important est de passer du temps dehors. Mais pour cela, veillez à bien vous équiper pour ne pas avoir froid ! 

Devenir nomade digital(e) et passer l’hiver loin du froid

Être nomade digital paraît être de prime abord une démarche réservée aux aventuriers célibataires. Évidemment, parcourir le monde entier en changeant de pays tous les 15 jours demande une grande liberté d’action. Mais certains arrivent tout de même à le faire accompagnés d’enfants comme La Famille Voyage par exemple. 

Être nomade digital(e) à mi-temps

Cependant, rien ne nous oblige à être digital nomade toute l’année. On peut l’être de novembre à avril, puis passer l’été dans sa résidence habituelle. Mais concrètement, comment faire, surtout si l’on a peu de moyen ?

Tout d’abord, il est essentiel d’exercer un métier qui permet de travailler de chez soi, c’est-à-dire une activité qui requiert uniquement un ordinateur portable et une connexion internet. Si vous êtes salariée, vous pouvez essayer de négocier une période de télétravail mais bien sûr, cela sera plus compliqué que si vous êtes indépendante.

Comment organiser son départ ?

Ensuite, il faut décider de ce que vous allez faire de votre logement pendant 1, 2, voire 3 mois, selon vos projets. La sous-location est une solution avantageuse mais il vaut mieux la mettre en place avec une personne de confiance. Si vous avez peu d’affaires et que vous vivez dans un meublé, vous pouvez aussi décider de rendre définitivement vos clés dans l’optique de voyager plus longtemps ou de trouver un nouvel appartement à votre retour.

Enfin, il faut choisir votre destination. Si vous avez besoin de plus de soleil, bien sûr il faudra partir dans des pays où l’hiver n’existe pas. Si vous avez peur de partir en dehors de l’Europe, vous pouvez toujours vous installer le plus au Sud possible : pensez à la Sicile, la Crète ou encore le Portugal. 

Ces destinations sont étonnamment accessibles pendant la période hivernale, particulièrement lorsque vous prenez des locations au mois. Vous ne profiterez pas d’un climat tropical, mais vous aurez beaucoup plus de lumière et de soleil qu’en France et les températures seront beaucoup plus douces, sans parler de l’humidité.

D’un point de vue de votre activité, nul besoin de faire quoi que ce soit. Votre entreprise sera toujours domiciliée en France et vous déclarez certainement déjà votre chiffre d’affaire par internet. De même, vos clients n’ont pas nécessairement besoin d’être au courant que vous êtes devenue nomade digital pour quelques semaines/mois. Vos voyages ne changeront pas la qualité de votre travail. 

 

Le digital nomadisme est donc plus accessible que l’on pense. C’est un moyen réaliste de passer l’hiver au chaud tout en profitant d’une vie plus aventureuse, plus riche en expérience. C’est l’occasion également de prendre du recul sur sa vie, son activité, de faire de nouvelles rencontres et de s’ouvrir à de nouveaux modes de pensée. 

Prenez votre carrière en main !

Vous n’êtes pas seule face aux problématiques spécifiques que vous rencontrez.
5A Conseil accompagne les femmes dans leur carrière. Conventionné et accrédité par la plupart des organismes, nos prestations sont financées à 100% dans la très grande majorité des cas. Nous proposons des Bilans de Compétences, des Formations, de la VAE, du Coaching...
N'hésitez pas à nous contacter pour convenir d'un rendez-vous !