Comment bien profiter de votre congé maternité ?

Thèmes :
Comment bien profiter de son congé maternité

Instauré en 1909, le congé maternité s’applique à toutes les futures mamans, qu’elles soient salariées en CDI, CDD, free-lance, chef d’entreprise, en période d’essai ou au chômage. D’une durée minimum de 16 semaines, il peut aller jusqu’à 46 semaines si vous attendez des jumeaux ou avez déjà des enfants à la maison. Vous avez droit à 6 semaines avant la date de naissance présumée et 10 semaines après l’accouchement. Pour toucher vos indemnités de la sécurité sociale, vous devez justifier de 10 mois en tant qu’assurée sociale, à la date présumée de votre accouchement, et avoir travaillé au moins 200 heures au cours des 90 jours précédant le début de votre grossesse. Une fois les bases posées, comment profiter au mieux de cette période ?

Les français trouvent le congé maternité suffisant

Le dernier baromètre d’opinion de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) portant sur l’année 2016, indique que 6 français sur 10 trouvent la durée des congés maternité et paternité suffisants. La quasi-totalité des mères en emploi ou au chômage prennent leur congé maternité contre 7 pères sur 10 depuis son instauration en 2002. Celui-ci est plus fréquent dans les familles où les pères s’impliquent plus dans les tâches familiales. Alors que dans les familles où la mère ne travaille pas, seuls 4 pères sur 10 prennent leur congé paternité. Ce sont les femmes non salariées – free-lance, chefs d’entreprise – qui ont le moins recours au congé maternité, seulement 6 sur 10.

Comment annoncer votre grossesse à votre employeur ?

Vous n’avez pas besoin de vous précipiter pour annoncer votre grossesse à votre patron. Dès le 3ème mois et la première échographie passée, libre à vous de choisir la date, sachant que vous n’avez aucune obligation légale d’en informer votre patron. Mais il est préférable de le faire sans trop tarder afin de bénéficier de vos droits garantis par la loi. Essayez aussi de ne pas en parler à vos collègues avant votre patron, c’est toujours plus honnête ! Le mieux est de solliciter un rendez-vous avec votre supérieur pour lui annoncer la nouvelle et voir avec lui/elle comment les prochains mois vont se passer sur votre lieu de travail, ainsi que lors de votre congé maternité puis de votre retour.

Planifier votre absence

Dans l’absolu, si tout se passe bien pour vous, vous savez la date à laquelle vous devrez vous absenter. Il est alors temps de préparer votre congé maternité au bureau. Qui va reprendre vos dossiers, vos clients, vos projets en cours ? Ne laissez pas tout tomber à l’avance en vue de votre longue absence. Ce ne serait d’une part, pas sérieux et d’autre part, suicidaire pour votre carrière. Briefez vos collègues, formez-les, mettez-les en relation avec vos interlocuteurs, ne faites pas de rétention d’informations, cela pourrait être préjudiciable à beaucoup de monde. Ne prévoyez pas non plus de travailler à distance, cela est interdit et de plus vous n’aurez pas la tête à cela.

Ne vous faites pas oublier pendant votre congé maternité

Ne pas être présente pendant plusieurs semaines peut parfois porter atteinte à votre évolution de carrière, les témoignages ne manquent pas sur ce phénomène, quelque soit le métier exercé ! Tachez donc de ne pas vous faire oublier. Pour cela gardez le contact avec vos collègues, votre manager. Informez-vous de ce qui se passe pendant votre absence au sein de l’entreprise, intéressez-vous aux projets et voyez ce qui peut vous intéresser dès votre retour. Envoyez aussi un faire-part à votre équipe afin de leur montrer combien ils comptent pour vous, et tenez-les au courant de la date de votre retour. Ne les laissez pas dans le doute. Rassurez-les sur le fait que vous serez 100 % opérationnelle.

Revenir au travail

 

Lors de votre retour au travail, c’est souvent un moment compliqué : bébé à la crèche, nuits écourtées, allaitement encore en cours, fatigue intense, parfois déprime. Mais voilà, si vous voulez conservez la confiance de vos collègues et supérieurs il va falloir assurer, le monde du travail ne prend malheureusement pas encore en compte avec bienveillance le retour de congé maternité des nouvelles mamans, bien que la plupart travaille depuis maintenant très longtemps. Pensez alors à allonger votre congé ou bien aménager vos horaires, voir changer de poste, entamer une formation ou créer votre propre emploi afin de vivre au mieux votre nouvelle vie de maman et travailleuse.

Prenez votre carrière en main !

Vous n’êtes pas seule face aux problématiques spécifiques que vous rencontrez.
5A Conseil accompagne les femmes dans leur carrière. Conventionné et accrédité par la plupart des organismes, nos prestations sont financées à 100% dans la très grande majorité des cas. Nous proposons des Bilans de Compétences, des Formations, de la VAE, du Coaching...
N'hésitez pas à nous contacter pour convenir d'un rendez-vous !