Créer son entreprise en 10 étapes

Thèmes :
Comment créer son entreprise en 10 étapes ?

Créer une entreprise peut faire peur : par quoi commencer ? A qui s’adresser ? Vais-je en être capable ? Et si j’oubliais des choses essentielles ? Autant de questions auxquelles il peut sembler difficile de répondre. Pourtant, rassurez-vous, tout cela n’est pas insurmontable.

Voici un exemple de plan en 10 étapes pour créer votre entreprise pas à pas. Vous pouvez vous en inspirer et l’adapter à vos problématiques pour avancer plus sereinement dans votre parcours d’entrepreneuse.

 

  1. Définir votre projet d’entreprise

A ce stade, tout est encore possible. Vous pouvez choisir de capitaliser sur votre formation et votre réseau actuel. Faire le même métier toute votre vie n’est pas une obligation. Vous pouvez tout aussi bien décider de changer totalement d’univers. Créer son entreprise, cela peut aussi être une façon de se reconvertir.

Par exemple, vous étiez comptable ou juriste mais vous pouvez choisir de créer une boutique en ligne d’accessoires de décoration. Certes, c’est un changement total d’univers mais vos compétences actuelles vous seront tout de même très utiles dans cette nouvelle activité.

Définir votre aventure entrepreneuriale, c’est donc la première étape de votre projet. Si vous êtes perdue, vous pouvez vous faire aider, en passant par exemple un bilan de compétences, qui vous permettra de faire le point sur vos atouts et sur la meilleure manière d’en tirer partie.

 

  1. Étudier votre marché

Lorsque votre projet est mieux défini et que vous savez quel produit ou service vous allez proposer, il convient ensuite d’étudier votre marché : qui sont vos concurrents ? Qu’est-ce qui vous différencie d’eux ? Que pouvez-vous apporter de plus ou de mieux ? Qui sont vos clients ? Où sont-ils situés ? Quel est leur profil, leur pouvoir d’achat, combien sont-ils ? Comment les toucher ? Combien de chiffre d’affaires pensez-vous pouvoir générer ?

Autant de questions qu’il est indispensable de se poser pour mettre toutes les chances de votre coté. Bien sûr, tout ceci sera amené à évoluer par la suite, mais il est important de faire cet exercice pour maîtriser votre sujet et rassurer d’éventuels investisseurs.

 

  1. Déterminer vos besoins financiers

Fort de votre étude de marché, vous allez être en mesure de déterminer vos besoins financiers. En fonction du type d’entreprise que vous allez créer, ils peuvent être minimes ou au contraire très importants. Si vous êtes comptable et que vous souhaitez vous mettre à votre compte, cela vous coûtera la création juridique et sociale de votre structure, la location d’un bureau (non obligatoire, vous pouvez aussi exercer chez vous), des outils de communication pour vous faire connaître et c’est tout.

En revanche, si vous souhaitez créer une marque d’objets de décoration en ligne, il vous faudra acheter votre stock, le mettre à l’abri, l’assurer, créer un site e-commerce ou acheter un fonds de commerce, gérer l’aspect logistique, etc. Cela vous coutera donc beaucoup plus cher et cela changera totalement la marche à suivre.

  1. Trouver des financements pour son entreprise

Si vous pouvez créer votre entreprise grâce à vos fonds propres ou à de l’argent prêté par vos proches, vous pourrez commencer rapidement votre activité. Si ce n’est pas le cas, il vous faudra trouver l’argent qui vous manque, soit en bénéficiant d’aides, soit en empruntant, soit en trouvant des investisseurs qui vous feront confiance.

Il convient d’abord d’étudier les aides auxquelles vous avez droit. Accre, nacre, prêts d’honneur, micro-crédit, etc. Elles sont nombreuses mais sont souvent soumises à condition. Vous pouvez également rejoindre des réseaux d’entrepreneurs ou des pépinières d’entreprises, qui pourront vous conseiller et parfois même vous aider financièrement.

  1. Choisir le bon statut

En fonction du type d’activité que vous voulez créer, du nombre d’associés fondateurs, du chiffre d’affaires que vous comptez générer, du nombre d’employés dont vous aurez besoin à court ou moyen terme, le statut que vous choisirez sera différent. De l’auto-entreprise, régime simplifié créé pour des entrepreneurs seuls au chiffre d’affaires limité, à la SARL ou la SAS, qui laissent beaucoup plus de libertés mais impliquent également plus de contraintes, de nombreux statuts existent. Si vous hésitez, vous pouvez vous rapprocher d’un comptable, d’un avocat spécialisé ou d’un juriste qui saura vous guider.

  1. Bien s’entourer

Gérer une entreprise nécessite de mener de front plusieurs actions. Il faut positionner votre entreprise, créer le bon produit ou service, trouver des clients mais il faut aussi gérer quotidiennement la partie comptable et administrative, la logistique en cas d’envoi ou de réception de marchandises, etc. Il peut parfois être difficile de tout gérer soi-même, surtout lorsque l’on n’a pas d’associés. De plus, à moins d’être auto-entrepreneur, vous devrez produire un bilan annuel à faire réaliser par un comptable. D’où l’importance de bien s’entourer : constituez -vous une équipe de choc qui saura répondre à vos questions, vous guider dans vos démarches et faire en sorte que votre entreprise soit en bonne santé.

  1. Créer votre structure

Pour créer votre structure, vous pouvez avoir recours à des sites comme legalstart ou legalvision, qui permettent de créer tous les documents juridiques nécessaires à la création de votre entreprise ou de votre marque, mais aussi de déposer vos comptes et de gérer votre entreprise. Vous pouvez également choisir de faire appel à un avocat qui effectuera ces démarches pour vous. Bien sûr, cela vous coûtera plus cher mais cela peut être rassurant quand on crée son entreprise pour la première fois.

  1. Donner une identité à votre entreprise

Une fois votre entreprise créée, il vous faut la faire exister : trouver un nom de marque, un logo, une baseline, une identité, un discours de marque. Fabriquer un site internet pour vous présenter, un profil dédié sur les réseaux sociaux, créer une communauté, faites de la publicité, soigner votre référencement naturel, faire des RP, etc. Vous devez communiquer de manière cohérente, travailler votre discours de marque de manière à pouvoir présenter de manière rapide et limpide votre activité à tous ceux que vous rencontrerez.

  1. Se former 

Nous avons tous des points forts et des points faibles. Certains souffrent de phobie administrative quand d’autres détestent par-dessus tout la dimension commerciale. Malheureusement, quand on crée son entreprise et qu’on n’a pas les moyens de sous-traiter certaines tâches, on ne peut pas se permettre de faire l’impasse sur un domaine en particulier. Plutôt que de laisser les tâches administratives s’accumuler au risque de mettre votre activité en danger, formez-vous ! La peur naît souvent d’une absence de connaissance. En apprenant, on soigne ses peurs et on peut enfin avancer.

  1. Développer votre entreprise

Une fois votre entreprise créée, le plus dur reste à faire : il faut encore la développer. Vous faire connaître, trouver des clients, de nouvelles idées, développer de nouveaux produits, développer votre communauté, faire de la veille concurrentiel pour ne pas vous laisser dépasser, offrir des produits ou services d’un qualité irréprochable pour fidéliser vos clients et en faire de véritables prescripteurs, etc. En matière d’entrepreneuriat, rien n’est jamais gagné. Il faut donc sans cesse chercher à faire mieux, à aller plus loin. La vie, c’est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l’équilibre, disait Einstein. Il en est de même pour votre entreprise !

**

Affronter l’inconnu peut faire peur mais soyez sûre que vous en ressortirez plus forte, plus sûre de vous, fière d’avoir acquis votre statut de chef d’entreprise ! Pour vous sentir moins seule, écoutez des podcasts comme « Commencer », disponible sur Soundcloud, où l’on suit pas à pas le parcours de 2 entrepreneuses qui ont créé la marque 17H10. En les écoutant, vous verrez qu’elles sont traversées des mêmes angoisses et des mêmes doutes que vous. Si elles ont réussi à les surmonter, pourquoi pas vous ?

Prenez votre carrière en main !

Vous n’êtes pas seule face aux problématiques spécifiques que vous rencontrez.
5A Conseil accompagne les femmes dans leur carrière. Conventionné et accrédité par la plupart des organismes, nos prestations sont financées à 100% dans la très grande majorité des cas. Nous proposons des Bilans de Compétences, des Formations, de la VAE, du Coaching...
N'hésitez pas à nous contacter pour convenir d'un rendez-vous !