Comment élaborer votre business plan

Thèmes :
femme élabore son business plan

Ce n’est pas l’étape la plus amusante et pourtant elle est inévitable lorsqu’on veut concrétiser un projet : s’atteler à la rédaction d’un business plan convaincant. Faire cela vous aidera à déterminer si votre concept est réalisable, si vous avez suffisamment de moyen pour démarrer et si ensuite votre business pourra être profitable durablement. En résumé, le business plan est le document qui va rassembler toutes les informations dont vous avez besoin pour formuler une stratégie claire. Aussi, c’est un document indispensable pour communiquer sur votre projet auprès d’éventuels partenaires ou investisseurs. Cependant, il n’est pas nécessaire de se mettre une trop grande pression pour la rédaction d’un business plan puisqu’il sera forcément amené à changer et évoluer en cours du développement de l’entreprise.

Aperçu du business plan 

Tout d’abord, il faut que votre business plan reflète l’entreprise que vous voulez créer, ses valeurs. Avoir ce document vous aidera à maintenir le cap vers ces objectifs. Cela vous donnera aussi un moyen de comparaison durant le processus de développement : est-ce que vous allez dans la bonne direction par rapport à ce que vous aviez établi initialement ? Se poser et prendre le temps de rédiger tous ces éléments devrait aussi vous faire prendre conscience de la dimension financière du concept. Vous serez aussi obligé de faire de nombreuses recherches pour vous approprier les spécificités du marché dans lequel vous souhaitez vous insérer. Et de la concurrence également : comment vous souhaitez-vous vous positionner par rapport à vos concurrents ? 

Ensuite, l’étape du business plan vous incitera à prendre vos premières véritables décisions afin de préciser vos idées et le projet dans son ensemble. C’est l’occasion de s’approprier les enjeux internes et externes qui en découlent. Rédiger un business plan, c’est prendre conscience des forces et des faiblesses du concept, et avoir la possibilité de faire les ajustements nécessaires. Enfin, cela vous donnera une vue d’ensemble des échéances que vous aurez à suivre et respecter pour mener à bien cette création de projet. Ainsi, vous serez parfaitement au point pour lancer votre entreprise au moment le plus opportun.

Le format à adopter

Le business plan s’organise autour de dix éléments essentiels. 

– La page de couverture : vous donnez les coordonnées de l’entreprise (nom, adresse, contact) et les vôtres si elles sont différentes.

– La table des matières : vous y listez les différentes sections du business plan pour simplifier la lecture.

– La lettre de motivation : vous présentez votre concept sur une page maximum, en allant droit au but.

– L’Executive Summary : vous exposez les points les plus importants de l’entreprise afin de capter l’attention du lecteur. Dans cette partie, vous répondez aux questions pourquoi et comment (le concept, l’équipe, la stratégie financière, vos avantages compétitifs pour percer sur le marché…). Cette partie ne doit pas excéder les deux pages.

– Le Management Plan : vous présentez les personnes qui composent l’équipe, leurs compétences, expériences et leur rôle, ainsi que l’organisation structurelle de l’entreprise.

– La présentation du service ou produit : vous décrivez votre produit ou votre service. Vous pouvez également ’ajouter des images, des photos, un storyboard pour rendre la présentation plus visuelle.

– La location : vous détaillez l’emplacement de l’entreprise ou du magasin par exemple.

– La stratégie web : vous évoquez la stratégie digitale que vous comptez déployer.

– Le plan marketing : comment allez-vous pénétrer le marché et inciter votre cœur de cible à faire appel à votre service ou votre produit ?

– Le plan financier : cette partie doit refléter la profitabilité potentielle de votre concept à court, moyen et long termes.

– Le plan logistique : vous devez montrer que vous vous êtes familiarisé avec tous les aspects opérationnels et logistiques qu’implique votre projet.

– Les annexes : vous pouvez ajouter des documents qui viennent compléter votre business plan en annexe (le CV des membres de l’équipe, des échantillons publicitaires, des contrats éventuels…)

Les tips pour rédiger un bon business plan

La meilleure chose à faire est d’ajuster votre business plan à la personne à qui vous l’adressez. Essayez-vous de convaincre un banquier, un investisseur, un futur employé ? Aussi, il est indispensable de rendre le business plan le plus simple et concis possible, en allant droit au but. Vous devez être capable de tout dire en vingt à quarante pages maximum. Cela va sans dire, mais n’hésitez pas à vous relire et à vous faire relire en traquant la moindre faute de frappe, d’orthographe, les omissions ou les données incorrectes. L’essentiel est de faire bonne impression et de répondre à la question suivante : « Est-ce que ce concept pourrait fonctionner et perdurer ? ». Le business plan est une première étape pour évaluer les probabilités de réussite de votre projet. Cependant, cela ne signifie pas que vous ayez déjà créé votre entreprise. Enfin, n’en faites pas trop en terme de superlatif et d’auto-promotion, cela pourrait rendre sceptique votre lecteur.

 

Prenez votre carrière en main !

Vous n’êtes pas seule face aux problématiques spécifiques que vous rencontrez.
5A Conseil accompagne les femmes dans leur carrière. Conventionné et accrédité par la plupart des organismes, nos prestations sont financées à 100% dans la très grande majorité des cas. Nous proposons des Bilans de Compétences, des Formations, de la VAE, du Coaching...
N'hésitez pas à nous contacter pour convenir d'un rendez-vous !