Comment faire face à une perte d’emploi ?

Thèmes :

Peut-être avez-vous déjà perdu votre emploi au cours de votre carrière professionnelle, ou êtes-vous en passe de le perdre. Cela arrive à tout le monde ou presque de nos jours… Malheureusement ou pas selon le regard que vous portez sur les évènements de votre vie que vous ne maitrisez pas toujours. Passage difficile, la perte d’emploi est souvent assimilée à un deuil, une étape longue, difficile, au cours de laquelle la société vous malmène, votre entourage aussi parfois, mais surtout vous-même. Il n’est pas rare qu’une déprime, ou pire une dépression s’installe, avec une lassitude, un laisser-aller général qui ne vous aidera pas à rebondir. Voici donc nos conseils pour faire face à une perte d’emploi.

La perte d’emploi est semblable à un deuil

Perdre son emploi, tout comme perdre quelqu’un est souvent considéré comme similaire par les psychologues. S’il faut relativiser ces deux pertes et toute raison garder, ce sont surtout les étapes de la perte qui sont semblables. Il faut faire le deuil de la perte de son job, de son identité, parfois de sa passion, de ses collègues, de son cadre quotidien, de ses habitudes… Bref, de sa vie toute entière ou presque. Car votre job c’est votre identité. Même si vous en avez parfois assez, il vous colle à la peau, vous donne une place dans la société. Sans lui, vous n’avez plus de raison, ou presque, de vous lever le matin. Parfois vous avez même la sensation de ne plus exister.

La perte d’emploi crée un vide

Tout comme perdre quelqu’un, perdre votre job, c’est perdre une partie de vous-même. Abandonner vos projets, votre vie que vous aviez si bien établie, parfois votre conjoint malheureusement, et même des amis. On vous oublie vite, vous avez la sensation de n’avoir jamais fait parti de l’entreprise. Vos collègues ne vous appellent plus, ou ne vous parlent plus des potins de la boite. Le vide s’installe dans votre existence. Plus besoin de faire sonner le réveil, de vous apprêter, de renouveler votre carte de transport ou de ne pas faire les corvées car vous « n’avez pas le temps ». Dès maintenant le temps, ce trop-plein, peut même devenir votre ennemi si vous ne vous ressaisissez pas très vite.

Remplir le vide en se créant un emploi de temps

Si vous pouvez vous accorder un petit moment pour vous reposer, vous remettre du choc subi, en vous levant tard et en trainant en jogging devant des séries télévisés, il va vite falloir vous remettre dans le bain avant de vous laisser aller ! Rapidement, mettez en place une stratégie pour savoir ce que vous attendez de votre prochain emploi. Levez-vous à une heure correcte, installez une routine pour consulter les annonces, allez à des déjeuners de réseautage, rencontrez vos conseillers Pôle Emploi ou votre coach. Accrochez-vous à la moindre perche tendue : une formation, un stage, une réunion, tout est bon pour rester active et ne pas déprimer à la maison !

Demandez-vous ce que vous voulez faire de votre vie

La perte d’emploi est généralement vécue comme un drame, car au-delà du vide que cela crée, il y a la perte de la rémunération qui met en danger la vie familiale. Mais elle peut aussi être l’occasion de savoir ce que vous voulez vraiment dans votre vie. C’est peut-être le petit coup de pouce que la vie sait si bien envoyer à celles et ceux qui ont des rêves mais ne les accomplissent pas, par manque de confiance en soi, en l’avenir ou en une potentielle réussite. Mais sans emploi, c’est le moment de se lancer dans un projet qui vous tient à cœur depuis longtemps. Surtout au cours de la période rémunérée, vous ne risquez rien ou presque. Profitez des avantages de L’Etat Providence Français !

Prenez du temps pour créer la vie dont vous avez toujours rêvée

Passé la période de deuil liée à la perte d’emploi, c’est généralement le moment de mettre carte sur table et ne plus vous mentir. Aimiez-vous réellement votre job ? Pas forcément… Alors pourquoi vous lamenter sur ce licenciement, même s’il est injuste ou abusé ? Chaque chose qui vous arrive dans la vie est là pour vous faire avancer, même si c’est dur. Alors pourquoi ne pas reprendre vos études, faire un tour du monde, un bébé, ou créer votre activité ? Vous n’aurez peut-être pas une seconde occasion d’avoir une période où tout est possible. Oubliez la honte d’avoir perdu votre job et voyez ce moment comme une parenthèse enchantée où vous avez enfin créer la vie dont vous avez toujours rêvée, sans avoir eu l’audace de le faire !

Prenez votre carrière en main !

Vous n’êtes pas seule face aux problématiques spécifiques que vous rencontrez.
5A Conseil accompagne les femmes dans leur carrière. Conventionné et accrédité par la plupart des organismes, nos prestations sont financées à 100% dans la très grande majorité des cas. Nous proposons des Bilans de Compétences, des Formations, de la VAE, du Coaching...
N'hésitez pas à nous contacter pour convenir d'un rendez-vous !