Comment gérer l’incertitude ?

Thèmes :
femme pensive doit gérer l'incertitude

Un virus, une pandémie, et puis du jour au lendemain ou presque, une situation inédite de confinement, le tout pour une durée indéterminée. On peut aisément dire que la période se caractérise par son incertitude : quand allons-nous reprendre un mode de vie normal ? Financièrement, la situation est-elle tenable ? Mon entreprise survivra t-elle à cette crise ? Autant de questions qui restent pour le moment en suspens et dont on s’accommode difficilement. Mais pour limiter notre angoisse, voyons comment on peut essayer de gérer l’incertitude ambiante.

Se raccrocher à ce qu’on sait

Notre cerveau n’aime pas beaucoup ne pas avoir de visibilité sur l’avenir. Nous sommes habitués à faire des prévisions, des plans, des projets pour le futur. C’est ainsi que l’on peut avoir un sentiment d’avancement. Ne pas savoir à quoi s’attendre pour les prochaines semaines, les prochains mois, voire plus est difficile psychologiquement. L’incertitude crée de l’instabilité, elle rend plus compliquée et tortueuse notre prise de décision. Alors que faire ? Le plus important pour ne pas céder à la panique en période de crise est de se raccrocher à ce que l’on sait, ce que l’on connaît et qui semble à peu près immuable malgré les remous. C’est une période qui nous pousse à redéfinir notre essence. Par exemple, quoiqu’il arrive vous aimez lire, alors le confinement peut être une période propice à la lecture pour vous. Quoiqu’il arrive, il vous tient à coeur de prendre soin de vos proches, concentrez-vous sur cet essentiel dans les semaines à venir. Ou quoiqu’il arrive, vous pourrez toujours travailler à distance et donc maintenir un niveau de salaire. Face à l’incertitude, vous devez trouver le moyen de rassurer votre esprit et entretenir cette positivité au quotidien.

Ajuster sa vision à court et long terme

L’heure n’est plus tout à fait aux plans sur la comète. Chaque jour apporte son lot de nouvelles informations qui rendent l’avenir incertain pour tout le monde. Pour y faire face, il est indispensable d’ajuster sa façon de penser, d’apprendre à gérer l’incertitude. Certes, vos projets de vacances, de reconversion ou encore d’achat doivent très probablement être reportés et cela constitue forcément une source de stress. Néanmoins, il convient d’ajuster son regard à plus court-terme pour y tirer de la satisfaction : j’ai des vivres pour la semaine à venir, j’ai du travail pour les dix prochains jours au moins, je souhaite avoir terminé ce projet dans deux mois.

Sur les réseaux sociaux, nombre de français ont décidé de se challenger en cette période de confinement. C’est aussi une bonne méthode pour reprendre le contrôle de son temps et ordonner l’incertitude. Par exemple, en vous imposant 20 minutes d’anglais par jour, vous êtes certain d’avoir un meilleur niveau à la fin du confinement ; en vous engageant à poster une vidéo deux fois par semaine sur votre sujet d’expertise, vous êtes certain que vous aurez amélioré votre visibilité d’ici quelques semaines. Se challenger est également efficace en période d’incertitude, parce qu’il booste la confiance en soi. C’est un cercle vertueux qui conduit à un état d’esprit positif.

Rêver

Même si à long terme la visibilité semble faible, il est important pour tous de continuer à rêver. Il sera peut-être difficile de dater précisément la réalisation de vos projets dans les mois à venir mais “l’après confinement” est un horizon. Vous pouvez faire une liste de toutes les choses sur lesquelles vous avez envie d’avancer quand tout sera redevenu normal. Faites fonctionner votre imagination, c’est la meilleure parade contre l’incertitude. Même si vous ne pourrez certainement pas tout faire, vous fixer des objectifs plus ou moins atteignables est une bonne manière de garder la tête hors de l’eau. Et si vous vous décidiez à le faire ce baptême de plongée ? Et si vous arrêtiez de reporter la formation professionnelle qui vous titille ? Et si vous planifiez d’avoir une vraie discussion avec votre boss sur l’évolution de votre poste ? Et si vous vous faisiez la promesse de maintenir un meilleur équilibre entre votre vie pro et votre vie perso à la fin du confinement ?

**

Notre cerveau ne réagit pas bien face à l’incertitude, il aime savoir, il aime être sûr car il aime prévoir et anticiper. Puisque la période est délicate, il est essentiel de donner à votre esprit l’illusion de la certitude, même partielle. Raccrochez-vous à ce que vous avez de plus positif en vous, sachez voir le verre à moitié plein, réajustez votre perspective à court terme et surtout faites fonctionner votre imagination. Bientôt, tout sera à nouveau possible et vous pouvez y réfléchir dès maintenant en apprenant à gérer l’incertitude !

Prenez votre carrière en main !

Vous n’êtes pas seule face aux problématiques spécifiques que vous rencontrez.
5A Conseil accompagne les femmes dans leur carrière. Conventionné et accrédité par la plupart des organismes, nos prestations sont financées à 100% dans la très grande majorité des cas. Nous proposons des Bilans de Compétences, des Formations, de la VAE, du Coaching...
N'hésitez pas à nous contacter pour convenir d'un rendez-vous !