Coronavirus et aides gouvernementales : synthèse 7

Thèmes :
Coronavirus et aides gouvernementales - synthèse 7

Dans ce contexte instable, il est parfois difficile de s’y retrouver. La pandémie qui sévit en ce moment a fortement chamboulé nos habitudes et nous sommes nombreux à nous inquiéter pour notre avenir, professionnel et personnel. Le droit du travail est lui aussi temporairement modifié. Comme tous les lundis, avec la revue de presse « Coronavirus et aides gouvernementales », on vous aide à y voir plus clair sur les dernières mesures prises par le gouvernement pour répondre à la crise, notamment en ce contexte de déconfinement. Tour d’horizon avec cette revue de presse n°7.

Les règles pour le déconfinement en entreprise

Par mesure sanitaire, les entreprises ont des règles à respecter pour reprendre leur activité à partir du 11 mai. Tout d’abord, la distanciation devra pouvoir être assurée et donc 4m2 devront être attribués à chaque salarié et les flux limités. Si ce n’est pas possible, il faudra fournir des masques à tout le monde. Autre idée, mettre en place des horaires décalés pour ne faire venir qu’un petit groupe d travailleurs à la fois, ou dans la mesure du possible, poursuivre le télétravail pendant encore trois semaines. Les locaux de l’entreprise devront être désinfectés au moins tous les jours, sinon du gel devra être à disposition, et les bureaux doivent être aérés 15 minutes trois fois par jour.

Tests en entreprise

Muriel Pénicaud a précisé qu’il était interdit aux entreprises de faire tester leurs employés ou de prendre leur température, afin de respecter le secret médical.

Chômage partiel

À savoir : le chômage partiel est maintenu à taux plein tout au long du mois de mai. Ensuite, en juin, seuls les établissements qui ne peuvent pas rouvrir seront indemnisés à ce même taux ; les autres entreprises se verront appliquer un taux réduit. Pour les salariés qui gardent les enfants, à partir du mois de juin, il faudra fournir un justificatif pour prouver que l’école ou la garderie est fermée.
Suivez régulièrement cette rubrique « Coronavirus et aides gouvernementales » afin d’être informé(e)s sur l’évolution de ce dispositif.

Tickets restau

Les télétravailleurs étant soumis au même droit du travail qu’en temps normal, ils peuvent continuer à toucher des tickets restaurant par leur entreprise. Fin avril, ces mêmes tickets restaurant ont été déplafonnés passant de 19 à 95 euros maximum par jour, afin d’aider les travailleurs dans leurs achats de supermarché. La mesure devrait tenir jusqu’à la réouverture des établissements de restauration. Aussi, les tickets qui seront périmés à la fin de la crise seront attribués au fonds de solidarité pour les restaurants.

Aide aux associations

Après un appel à l’aide le 24 avril, les associations, notamment celles qui gèrent les centres de loisirs et colonies de vacances, ont obtenu le soutien du secrétaire d’État à la jeunesse, Gabriel Attal. Ainsi, ces associations peuvent désormais profiter des mêmes aides que les entreprises (chômage partiel, report de charges, prêt garanti par l’État), et le maintien des financements de la CAF sur la base de 2019, même s’il n’y pas eu d’activité cette année.

Aide étudiants

Édouard Philippe a annoncé une aide de 200 euros pour les étudiants modestes ou isolés de moins de 25 ans. Cela concernerait 800 000 étudiants, qui recevront la somme début juin.

Culture 

Le 6 mai, Emmanuel Macron a annoncé un plan de soutien à la culture, après un entretien avec plusieurs artistes représentatifs de différentes disciplines. À cette occasion, le Centre national pour la musique a vu son budget augmenté de 50 millions d’euros, et le droit à l’assurance chômage des intermittents du spectacle est prolongé jusqu’août 2021. Ils auraient aussi la possibilité en partenariat avec les écoles d’animer des ateliers pour faire leurs heures. Autre nouveauté, les artistes-auteurs peuvent désormais profiter d’une aide de la part du Fonds de solidarité. Enfin, le chef de l’État est favorable à la création d’un fond d’indemnisation pour les tournages qui ont dû être annulés à cause de la crise, en collaboration avec les banques et les assurances.

Pôle Emploi

Pôle Emploi rouvrira les portes de ses agences à partir du 18 mai, uniquement sur rendez-vous, et pour les démarches qui nécessitent un contact physique de façon indispensable. Les situations d’urgence, notamment liées à l’indemnisation des demandeurs d’emploi pourront également être traitées. Aussi, les 30 000 conseillers resteront à disposition à distance pour orienter les personnes et les entreprises.

 

« Coronavirus et aides gouvernementales » synthèse n°7 : pointage général en date du 08 mai 2020
Lire également notre synthèse n°6

Prenez votre carrière en main !

Vous n’êtes pas seule face aux problématiques spécifiques que vous rencontrez.
5A Conseil accompagne les femmes dans leur carrière. Conventionné et accrédité par la plupart des organismes, nos prestations sont financées à 100% dans la très grande majorité des cas. Nous proposons des Bilans de Compétences, des Formations, de la VAE, du Coaching...
N'hésitez pas à nous contacter pour convenir d'un rendez-vous !