Vous ennuyez-vous au bureau ?

Thèmes :
Ennui au travail

Plus d’un Français sur deux avoue s’ennuyer secrètement au travail. Cette constatation a fait la une de la presse fin février. Ce sont les femmes qui vivraient le plus mal cette situation alors que la plupart des hommes s’en accommoderait (en profiteraient-ils pour faire des jeux ou regarder un match de foot sur leur smartphone ?…). Certainement encore une fois le syndrome de la femme parfaite qui doit être au top dans tous les domaines de sa vie ! Un petit trait d’humour, mais il n’en reste pas moins que cette situation est tout de même alarmante quand on sait que l’on passe plus de temps au travail qu’à la maison, et que la vie professionnelle est un gage d’épanouissement personnel indispensable.

Qu’est ce que l’ennui au travail ?

Vous n’avez pas la motivation pour aller au boulot le matin, vous attendez le dernier moment pour descendre du métro, vous avancez à petits pas sur le chemin, vous prenez tout votre temps pour vous installer et pire vous avez l’impression de porter tout le poids du monde sur vos épaules derrière votre ordinateur ? Vous vous ennuyez au travail, c’est sûr. Les tâches vous semblent vides, inutiles, vous regardez l’heure toute la journée, vous inventez de nombreux stratagèmes pour tuer le temps tout en ayant l’air occupé et enjoué face à vos collègues (il ne faudrait pas que cela se sache quand même !). Il est alors peut-être temps de mettre des mots sur votre mal-être.

Un nouveau mal-être au travail : le bore-out

Ce nouveau mal-être lié au monde du travail, encore plus tabou que le burn-out, est né dans les années 2010 avec la mutation technologique et l’automatisation des tâches dans la vie professionnelle. On l’appelle Bore-Out, ou épuisement professionnel par le désœuvrement et la monotonie. Un phénomène qui toucherait bien plus de salariés qu’on ne le croit, peut-être même plus que le burn out qui fait plus ou moins (malheureusement) partie de la vie professionnelle aujourd’hui. Car s’ennuyer au travail est honteux. A l’heure où le chômage de masse sévit en France et où la peur de perdre son job met une boule au ventre de nombreux salariés, il ne vaut mieux pas ébruiter que vous n’avez absolument rien à faire de vous journées, tout en étant payée pour cela…

Quelques chiffres sur l’ennui au travail

Selon l’étude réalisée par Qapa, 28 % des Français jugent leur travail « très ennuyeux », tandis que 35 % le trouvent « un peu ennuyeux ». Ce qui fait que seuls 37 % jugent leur activité professionnelle « pas du tout ennuyeuse », et surtout les hommes, à 41 %, contre 35 % pour les femmes. Des chiffres qui traduisent certainement les inégalités professionnelles : les hommes ont plus souvent des postes à responsabilité, évolutifs et intéressants que les femmes. Pire, 90 % de ces salariés qui s’ennuient, le cacheraient à leur hiérarchie et leurs collègues plutôt que d’en parler et de trouver une solution pour changer les choses. 62 % d’entre eux feraient même croire qu’ils ont un job passionnant, juste pour garder la face aux yeux de leur entourage… Même s’ils pensent que leurs collègues subissent le même sort !

Quel rôle joue l’entreprise dans ce phénomène ?

Avec l’arrivé des technologies en entreprise, les tâches sont devenues de plus en plus automatisées, vidées de leur contenu, de leur utilité et de leur sens. Il n’est pas rare de parler d’ouvriers à la chaîne du monde 3.0. Des activités répétitives, abrutissantes, effectuées des heures durant derrière son ordinateur, sans se lever ni échanger avec ses collègues. Des missions jugées inutiles par celles et ceux qui les effectuent mais qui n’osent pas les remettre en question, car au moins le salaire tombe en fin de mois, et c’est toujours mieux que Pôle Emploi. Mais voilà pour être heureux au travail, encore faut-il trouver un sens à son job ! C’est tout du moins ce que promettaient les 5 années d’études effectuées après le bac…

Comment sortir de ce phénomène ?

Il existe pourtant des solutions. Déjà, en parler autour de soi : ses collègues de confiance, sa hiérarchie. Afin de se voir confier plus de missions et de tâches intéressantes, de mettre en place des projets en équipe, de s’impliquer plus que ne le demande l’intitulé du poste. Si cela n’est pas possible, si rien ne change, il est alors temps de songer à partir. De faire autre chose, un métier avec plus de sens, de valeurs, d’utilité, ayant un impact sur le monde et qui rend heureux. Rester dans un job ennuyeux à mourir juste pour un salaire ne peut que vous mener droit dans le mur : dépression, faute, licenciement… Ce n’est alors jamais glorieux. Il vaut mieux prendre les devants et chercher à vous créer une vie professionnelle qui vous ressemble.

 

Prenez votre carrière en main !

Vous n’êtes pas seule face aux problématiques spécifiques que vous rencontrez.
5A Conseil accompagne les femmes dans leur carrière. Conventionné et accrédité par la plupart des organismes, nos prestations sont financées à 100% dans la très grande majorité des cas. Nous proposons des Bilans de Compétences, des Formations, de la VAE, du Coaching...
N'hésitez pas à nous contacter pour convenir d'un rendez-vous !