Ennui au travail : comment s’en débarrasser ?

Thèmes :
L'ennui au travail est à prendre au sérieux : le bore out est dangereux pour les salariés

 

 

Cela fait maintenant un moment que vous allez au travail à reculons ? Vous ne pensez qu’à une chose tout au long de la journée : qu’elle se termine vite pour pouvoir faire ce que vous aimez ? Lorsque l’on vous pose des questions sur votre vie professionnelle, vous avez tendance à écourter la conversation ? Et si vous aviez un sentiment d’ennui profond face à votre activité professionnelle ? Est-il possible de s’en débarrasser ? Si oui, comment et si non, que faire ?

 

Causes et conséquences du « bore-out »

 

Le bore-out vient de l’anglais « to bore » qui signifie « s’ennuyer ». Les personnes concernées par ce syndrome exécutent bien souvent des tâches répétitives, ont un manque de stimulation intellectuelle, ou tout simplement une charge de travail insuffisante. Elles se sentent inutiles, peu intégrées dans l’entreprise et ressentent donc un sentiment d’insatisfaction grandissant.

On pourrait penser que l’ennui au travail ne représente pas un problème de santé publique comme son opposé, le burn-out qui concerne les personnes débordées de travail sur le long terme. Pourtant, des études scientifiques ont montrées que les personnes qui s’ennuient de manière chronique à leur travail ont trois fois plus de chances de développer une maladie cardio-vasculaire. Le bore-out est également une véritable cause de souffrance psychologique. Il peut mener à la dépréciation de soi et de ses compétences ainsi qu’à la dépression.

 

Envie de rester dans l’entreprise ?

 

Malgré votre profond ennui dans votre poste actuel, vous pouvez avoir de nombreuses raisons de vouloir rester chez votre employeur : la proximité de votre domicile, les avantages sociaux, le salaire élevé, etc. Dans ce cas, vous allez devoir trouver des solutions pour accéder à l’épanouissement professionnel.

 

Proposez votre aide

 

Tout d’abord, vous pouvez parler de votre désintérêt à vos collègues, en étant diplomate. Rien ne sert de vous plaindre pendant une heure de votre situation professionnelle, vous risquez plus de provoquer de l’irritation que de la compassion. Parlez de vos sentiments avec sincérité. Expliquez de manière posée votre sentiment d’inutilité et votre besoin de stimulation.

Après avoir exposé la situation, vous pouvez annoncer à vos collègues que vous leur offrez votre aide, s’ils en ressentent le besoin. S’ils acceptent, vous aurez de nouvelles occupations, vous enrichirez vos compétences et votre ennui disparaîtra, au moins temporairement. Cette solution a l’avantage de se mettre rapidement en place mais vous ne devez pas en rester là.

 

Amenez de la valeur ajoutée

 

Vos supérieurs hiérarchiques doivent être mis au courant de la situation car c’est eux qui pourraient vous permettre d’évoluer dans l’entreprise. Expliquez-leur que vous trouvez difficile de vous investir davantage avec le poste que vous avez et que votre inactivité est une perte d’argent. Montrez-leur que vous êtes motivée à apprendre de nouvelles compétences, à accomplir de nouvelles tâches.

Votre manque de travail vous laisse du temps libre. Profitez-en pour faire de la veille, pour vous former en effectuant des recherches sur internet. Ainsi, vous découvrirez certainement de nouvelles opportunités pour votre entreprise. Cela vous donnera plus de poids au moment d’aller demander de nouvelles responsabilités à votre employeur.

 

Et si vos signes de lassitude essayaient de vous envoyer un message ?

 

Vos patrons restent insensibles à vos demandes ? Ou ils aimeraient vous aider mais aucune évolution n’est possible dans l’entreprise ? Et si c’était le moment de partir vers de nouveaux horizons ? Une reconversion professionnelle est possible à tous les âges. Vous pouvez bénéficier de bilan de compétences et de formations tout en restant à votre poste grâce à la contribution à la formation professionnelle que votre employeur paye chaque mois. Pourquoi ne pas négocier un licenciement ou une rupture conventionnelle et profiter de votre période de chômage pour changer de voie ?

Peut-être avez-vous besoin d’un métier plus créatif ou vous permettant de relever des défis de manière quotidienne ? Peut-être avez-vous également besoin de changer de statut ? Les entrepreneurs s’ennuient rarement car ils construisent eux-mêmes les activités qui les stimulent. Ils créent l’environnement de travail qui leur convient et ont les neurones en ébullition une bonne partie de la journée. Bref, ils ne connaissent pas cette sensation de manque de travail que vous éprouvez.

 

S’ennuyer alors qu’on est son propre patron

 

Si vous êtes indépendante et que vous souhaitez continuer votre activité mais que vous commencez à éprouver un certain ennui à effectuer toujours les mêmes tâches, plusieurs solutions s’ouvrent à vous.

 

Évoluez, variez

 

Vous pouvez décider de faire évoluer votre activité. Des années d’expérience vous ont rendue incollable sur votre métier. Pourquoi ne pas vous lancer dans la formation, devenir consultant ou coach ? Même si votre affaire marche bien, vous pouvez également proposer de nouveaux services, de nouveaux produits à vos clients. Vous ferez ainsi disparaître les signes de lassitude tout en rendant votre entreprise pérenne.

Changez aussi votre manière de travailler, votre emploi du temps, essayez un nouveau fournisseur, variez votre mode de communication. Vous pouvez vous lancer des défis chaque semaine, chaque mois, chaque année : gagner un nouveau marché, réduire vos frais pour dégager de plus grands bénéfices, etc.

 

Déléguez

 

L’autre solution consiste à déléguer les tâches qui ne vous intéressent plus pour vous concentrer sur celles qui vous font vibrer. Si vous êtes un créatif, laissez la gestion des produits déjà lancés à un collaborateur freelance par exemple et consacrez vos journées au développement de nouveaux concepts.

Si vous aimez communiquer et vendre : bichonnez votre site, vos réseaux sociaux et soignez votre stratégie marketing. De nombreux freelances et fabricants peuvent créer pour vous des produits à vendre : applications mobiles, e-books, plateformes de services, etc.

S’ennuyer au travail n’est pas une fatalité. Encore faut-il prendre conscience de son ressenti et de se sentir capable de reprendre les rênes de sa carrière professionnelle. Réaliser un bilan de compétences est une première étape intéressante pour reprendre confiance en soi et ouvrir le champ des possibles.  

Prenez votre carrière en main !

Vous n’êtes pas seule face aux problématiques spécifiques que vous rencontrez.
5A Conseil accompagne les femmes dans leur carrière. Conventionné et accrédité par la plupart des organismes, nos prestations sont financées à 100% dans la très grande majorité des cas. Nous proposons des Bilans de Compétences, des Formations, de la VAE, du Coaching...
N'hésitez pas à nous contacter pour convenir d'un rendez-vous !