Entretien de recrutement : les erreurs qui peuvent être rédhibitoires

Thèmes :
quand le stress s’ajoute à l’enjeu, l’entretien de recrutement peut tourner à l’épreuve

Nous ne sommes pas tous à l’aise à l’oral, et quand le stress s’ajoute à l’enjeu, l’entretien de recrutement peut tourner à l’épreuve. Pourtant, arrivé ce stade, le recruteur a déjà manifesté un intérêt pour votre candidature. Il s’agit de transformer l’essai ! Alors pour ne pas se louper, voici les quelques erreurs à éviter en entretien.

Se disperser

Forcément, lors d’un entretien d’embauche, on joue un peu un rôle et on essaye de se montrer sous son meilleur jour. Seulement, le risque est de finir par en faire trop et de se disperser. Or, votre interlocuteur cherche à vous cerner, vous devez donc être suffisamment clair et cohérent. Il vaut mieux aller droit au but et répondre aux questions avec précision. Gardez en tête que si le recruteur a besoin d’en savoir plus sur tel ou tel sujet, il vous le fera savoir. Aussi, adaptez votre vocabulaire pour ne pas donner l’impression que vous tournez autour du pot ou que vous voulez absolument être technique. Un maître-mot : concision.

La jouer individualiste

L’entretien de recrutement est l’occasion de mettre en avant votre personnalité. Il y a souvent le moment incontournable où l’on vous demandera de vous présenter, de parler de vous. Certes, le recruteur est intéressé par vos expériences et vos compétences, mais derrière cet entretien, il cherche aussi à percevoir comment vous pourriez vous intégrer dans l’entreprise, au sein d’une équipe. N’oubliez donc pas de mettre en avant des initiatives collectives, des collaborations, et de mettre votre parcours en perspective avec les enjeux de l’entreprise pour laquelle vous postulez.

Ne pas être au point sur le poste ou l’entreprise

Une recherche d’emploi n’est pas toujours un long fleuve tranquille. Vous avez envoyé une multitude de CV, peut-être déjà rencontré d’autres recruteurs avant. Même si vous êtes un peu lassé de ces démarches, vous devez vous renseigner sur le poste pour lequel vous postulez, et sur l’entreprise. Se présenter en entretien sans s’être approprié l’offre d’emploi est une erreur qui peut être rédhibitoire. Prenez le temps de comprendre les enjeux propres au poste, à l’activité et au secteur de l’entreprise. Ainsi, vous pourrez être avenant lors de l’entretien, poser des questions et montrer que vous êtes curieux.

Tenter une pirouette à propos de vos défauts

L’autre incontournable de l’entretien de recrutement est la fameuse question des défauts : “quels sont vos trois plus gros défauts ?”. À cette question, nous sommes souvent tentés de répondre par une pirouette, c’est-à-dire lister des défauts qui n’en sont pas, de type “Je suis perfectionniste mais je me soigne”. Les recruteurs y sont habitués, alors pour se démarquer, mieux vaut faire preuve d’audace. On peut tout à fait être honnête et partager un vrai trait de notre personnalité tout en montrant comment on travaille dessus. Par exemple : “J’ai tendance à ne pas bien gérer la pression, mais depuis que je pratique la méditation, je suis beaucoup plus capable de recul sur les situations”. 

Stresser

Justement, arriver en entretien complètement stressé n’est pas un signal positif envoyé au recruteur. Certes, l’enjeu est important mais vous devez être capable de vous exprimer sans bafouiller, en adoptant un langage corporel adapté : sourire, regarder le recruteur dans les yeux, poser les mains, éviter les tics nerveux. Si vous vous montrez trop stressé, vous manquerez l’occasion de dévoiler vos atouts. Pour éviter le surplus d’émotions, préparez votre itinéraire à l’avance, soyez à l’heure, puis respirez un grand coup avant de vous lancer.

Se montrer arrogant

À l’inverse, arriver à l’entretien en se montrant trop sûr de soi peut aussi être dommageable. Tout est question d’équilibre et il vaut mieux se montrer humble, même si vous êtes en confiance. Aussi, n’abordez pas de but en blanc certains sujets comme les avantages financiers ou non financiers. “On a droit à des tickets restos ?” Sachez évaluer le bon moment pour répondre, poser des questions, laisser l’interlocuteur mener l’entretien, ou au contraire prendre les devants. 

**

L’entretien de recrutement est un passage qui peut s’avérer délicat si l’on ne s’y prend pas bien. Au-delà de la politesse de base, il y a quelques faux-pas à éviter pour mettre toutes les chances de son côté face au recruteur. Soyez vous-mêmes et n’oubliez pas que l’entretien doit avant tout être un échange dans le but de vérifier que le candidat matche bien avec le poste. Et vice versa.

 

Lire aussi notre article : Les questions interdites lors d’un entretien d’embauche

Prenez votre carrière en main !

Vous n’êtes pas seule face aux problématiques spécifiques que vous rencontrez.
5A Conseil accompagne les femmes dans leur carrière. Conventionné et accrédité par la plupart des organismes, nos prestations sont financées à 100% dans la très grande majorité des cas. Nous proposons des Bilans de Compétences, des Formations, de la VAE, du Coaching...
N'hésitez pas à nous contacter pour convenir d'un rendez-vous !