Il n’est jamais trop tard pour réussir : zoom sur les late bloomers

Thèmes :
femme senior souhaite s'épanouir et devenir une late bloomer

Nos sociétés actuelles ont tendance à vanter les réussites précoces. Acteurs, mannequins, chanteurs, ou entrepreneurs, le succès semble souvent aller de pair avec la jeunesse. Même Jacques Séguéla avec sa très célèbre formule semble imposer un âge avant lequel il faudrait absolument tout avoir réussi. Pourtant, il est aussi souvent dit que chacun doit trouver son propre rythme. Alors pourquoi ne pourrions-nous pas nous accomplir à tout âge ? Comment devenir un(e) late bloomer ?

 

Qu’est-ce qu’un late bloomer ?

En anglais, late bloomer désigne quelqu’un qui s’épanouit tardivement. Cette expression est employée essentiellement en opposition aux personnes précoces, à qui tout a réussi plutôt rapidement, parce qu’ils ont trouvé leur voie lorsqu’ils étaient jeunes. Les late bloomers ont souvent des talents qui sont moins visibles que les autres en apparence. 

Ces personnes ont peut-être un peu moins les dents longues que les autres et finissent par rencontrer le succès à la grande surprise de leur entourage. Souvent, les late bloomers ont refusé de se lancer dans une voie qu’on leur imposait et n’agissent pas pour satisfaire les autres ou répondre à des attentes particulières. Hors des sentiers battus, ils n’ont pas toujours su se fondre dans les systèmes traditionnels. Les late bloomers acceptent simplement d’avancer à leur rythme, sans se précipiter.

Les avantages 

Il faut tout d’abord noter que les succès précoces sont des exceptions et non la norme. Chaque individu évolue et développe des envies ou passions diverses à différents âges. Les avantages sont nombreux lorsque l’on éclot tardivement. En effet, souvent les late bloomers ont dû faire preuve de patience, ils ont été tenu de persévérer pour arriver à leur fin, ils ont eu à gérer des échecs et des déceptions. 

C’est pour cela qu’ils ont souvent un regard plus mature sur leurs réussites. À l’inverse des succès précoces, les succès tardifs ont le mérite d’être savourés, appréciés et chéris à leur juste valeur. Après des années voire des décennies de travail, les late bloomers ont généralement pris le temps de consolider leurs projets pour qu’ils durent de façon pérenne, au contraire des précoces qui sont parfois démunis face à une réussite fulgurante. Les late bloomers ont un profil de battants, ce qui leur permet de faire face aux difficultés de manière pragmatique.

Les exemples emblématiques

On a tendance à l’oublier car leur réussite a ensuite été éblouissante mais de nombreux artistes, entrepreneurs ou même sportifs sont des late bloomers. Preuve qu’il ne faut jamais abandonner, que l’on peut y croire et rencontrer le succès à tout âge.

  • Il faudra plus d’une décennie de galères et de petits rôles à Harrison Ford pour obtenir son premier succès au cinéma grâce à la saga Star Wars. Il a alors 34 ans et à ce moment-là, il travaille essentiellement comme charpentier après s’être reconverti.
  • Ricky Gervais écrit et réalise une des séries anglaises les plus populaires, The Office, à 39 ans. Après avoir échoué à vivre de son groupe de musique, il passe plusieurs années à travailler en entreprise puis en radio. Il est aujourd’hui l’humoriste qui a la plus grande audience dans le monde.
  • Après des décennies de travail acharné et d’avis peu élogieux sur ses peintures, c’est à 50 ans passés que Paul Cézanne finit par obtenir les faveurs du public.
  • La carrière de J.K Rowling n’a pas été un long fleuve tranquille avant son succès pour la saga Harry Potter. Elle est seule, sans emploi avec un nourrisson à charge, et souffre de dépression lorsque ses premiers manuscrits sont refusés par tous les éditeurs. Elle a 40 ans lorsque son potentiel est finalement détecté.
  • Après un début de carrière dans le patinage artistique puis 15 ans comme rédactrice de mode, c’est à 40 ans que Vera Wang fonde sa marque de robes de mariée. Pour son propre mariage avec Arthur Becker, elle était frustrée de ne pas trouver de robes qui lui conviennent. Elle dessine donc sa robe et décide d’en faire sa marque de fabrique dès l’année suivante.

**

Chacun se dévoile et s’épanouit à son rythme, alors ne vous dites jamais qu’il est trop tard pour vous lancer dans votre véritable passion. Finalement, peu importe l’heure du succès, tout arrive à qui persévère et n’abandonne jamais ! 

 

Prenez votre carrière en main !

Vous n’êtes pas seule face aux problématiques spécifiques que vous rencontrez.
5A Conseil accompagne les femmes dans leur carrière. Conventionné et accrédité par la plupart des organismes, nos prestations sont financées à 100% dans la très grande majorité des cas. Nous proposons des Bilans de Compétences, des Formations, de la VAE, du Coaching...
N'hésitez pas à nous contacter pour convenir d'un rendez-vous !