Les femmes manquent-elles réellement d’ambition ?

Thèmes : ,
Les femmes manquent-elles d'ambition 5a conseil

S’il y a un leitmotiv qui revient régulièrement dans les médias, les débats, les études, c’est que les femmes manqueraient d’ambition professionnelle. Encore aujourd’hui en 2019 ! Alors qu’elles sont très nombreuses et très douées dans les études supérieures. Est-ce dû à un manque d’ambition ou à des éléments indépendants de leur volonté ? A des croyances limitatives ou à une réelle inégalité homme/femme dans la société ?

Les femmes doivent encore choisir entre vie professionnelle et personnelle

Certaines d’entre elles considèrent que les femmes doivent encore faire un choix entre carrière et vie de famille. C’est le cas de E., de profession paramédicale, en période de transition professionnelle . Elle nous dit : « Être femme c’est bien, mais tu dois encore choisir entre vie pro et vie privée à l’heure actuelle… ». Ajoutant « il faut être honnête, les hommes ne sont pas encore prêts à prendre totalement le rôle de la femme. Donc oui, je crois que tu es obligée de choisir… Et la femme sera de toute façon avec n’importe quel boulot, mère au foyer en parallèle ! ». Les femmes ont gagné des droits, ne sont plus remisées dans un rôle de mère de famille. Les hommes jouent un rôle plus important dans le quotidien familial que leur père. Mais l’égalité n’est malheureusement pas encore une réalité pour tout le monde. Et cela réduit les ambitions de carrière des femmes.

Les femmes affichent moins leurs ambitions que les hommes

Les hommes osent sans problème afficher et affirmer leurs ambitions de carrière, et cela même s’ils n’en n’ont pas les capacités ou compétences ( !). Les femmes, elles, se font plus discrètes sur celles-ci. Préférant en parler une fois le poste ou la promotion obtenu. Et travailler dur pour mériter leur réussite. Une tactique qui se révèle improductive car ce sont souvent ceux qui parlent le plus fort qui obtiennent ce qu’ils désirent. Travailler dans l’ombre, sans se mettre en avant, en attendant que sa hiérarchie s’en aperçoive et récompense l’heureuse élue est digne du syndrome de la Belle au Bois dormant. Le monde du travail ne fonctionne pas ainsi. Et les femmes ont du mal à faire savoir ce à quoi elles aspirent et se disent qu’on finira bien par remarquer ce qu’elles valent…

Les femmes restent entre elles

Les femmes ont aussi du mal à aller là où se décident les choses. Les réseaux, les afterworks, les soirées mondaines… On voit peu de femmes, parfois aucune. Elles préfèrent se retrouver entre elles, dans des associations réservées aux femmes, où elles peuvent parler librement. On le voit beaucoup dans l’entrepreneuriat.  Il existe une multitude de réseaux féminins, décernant même leurs prix, organisant leurs concours, leurs events, loin de la loi de la jungle des hommes. Mais voilà, elles s’auto-limitent en agissant ainsi, car les cercles du pouvoir sont mixtes et elles devraient s’y imposer. Certaines l’ont fait, certes avec difficulté mais n’ont pas hésité à s’imposer au sein d’un milieu d’hommes, sexiste et machiste. On le voit, peu certes, en politique ou dans les grands groupes ou certaines ont su faire leur place, sans se limiter, en se battant.

Les choix de métier sont genrés

On ne peut le nier, même en 2019, les choix de métier sont genrés. Aux femmes les métiers du soin, de l’aide, de l’empathie. Aux hommes les métiers de pouvoir, de responsabilité et d’encadrement. La femme reste traditionnellement celle qui s’occupe des autres, enfants, personnes âgées, avec des horaires adaptables aux tâches ménagères. Dès les choix d’études, on observe ce phénomène. Il n’est pas rare d’entendre des jeunes filles dire « je veux faire un métier où je pourrais m’occuper de mes enfants ». Alors qu’aucun garçon ne pense ainsi… Certaines choisissent des voix dites d’excellence, où elles sont souvent meilleures que les garçons. Mais une fois leur diplôme obtenu, elles préfèrent renoncer à une carrière prometteuse pour prendre un temps partiel, ou un poste près de chez elles. Réduisant ainsi leurs chances de réussite professionnelle.

Qui sont celles qui ont de l’ambition ?

Et pourtant il existe de nombreuses femmes qui ont faire le choix de réussir leur vie professionnelle et leur vie personnelle, en ne renonçant à rien de ce qui compte à leurs yeux. Elles ont fait des choix : ne pas avoir d’enfants pour certaines, avoir un conjoint qui les soutient à 100 %, fréquenter les bons réseaux, avoir un emploi du temps de folie… Certes beaucoup penseront que c’est impossible, compliqué, ou qu’elles ont dû sacrifier quelque chose d’autre, mais on n’a rien sans rien. On a coutume de dire qu’une femme doit en faire 100 fois plus pour obtenir la même chose, c’est certainement vrai, mais si c’est la norme actuelle, il faut y aller, se battre et se dire que cela ouvrira des portes aux générations suivantes, comme l’ont fait des pionnières bien avant nous.

 

 

Prenez votre carrière en main !

Vous n’êtes pas seule face aux problématiques spécifiques que vous rencontrez.
5A Conseil accompagne les femmes dans leur carrière. Conventionné et accrédité par la plupart des organismes, nos prestations sont financées à 100% dans la très grande majorité des cas. Nous proposons des Bilans de Compétences, des Formations, de la VAE, du Coaching...
N'hésitez pas à nous contacter pour convenir d'un rendez-vous !