Manque de reconnaissance au travail : inversez la tendance !

Thèmes :
reconnaissance au travail comment en avoir ?

 

 

Une étude StepStone a montré que 87,1 % des européens considèrent la reconnaissance au travail comme un facteur de bonheur dans la vie professionnelle. Malheureusement, 74 % d’entre eux ne reçoivent jamais ou rarement de compliments de la part de leurs supérieurs hiérarchiques. Cette réalité n’est pas une fatalité. Il est toujours possible d’inverser la tendance !

 

Pourquoi avons-nous besoin de reconnaissance ?

 

Manque d’attention lorsque nous étions enfant ? Humiliations et mauvaise notes pendant notre parcours scolaire ? Nous avons tous besoin de savoir que nous valons quelque chose, que nous avons notre place dans la société. Certaines personnes ont une grande confiance en elles grâce à leur éducation ou leur caractère alors que d’autres sont en recherche perpétuelle d’approbation, d’encouragements et de compliments. 

Si tel est votre cas, vous pouvez d’ores et déjà vous poser la question du « pourquoi ? ». Peut-être vos parents ne vous ont jamais félicitée pour quoi que ce soit et cette frustration continue dans votre travail. Votre confiance en vous a donc toujours été au raz des pâquerettes. Il est temps de sortir de ce cercle vicieux.

 

Une situation à changer d’urgence

 

Les manifestations du manque de reconnaissance sont variées : jamais un merci ou un compliment sur le travail effectué, aucun contact humain, du mépris voire de l’agressivité. S’il est nécessaire de les combattre toutes sans exception, il y en a une à laquelle vous devez absolument dire non de manière immédiate, c’est le manque de reconnaissance de vos compétences. 

Travailler sur des tâches qui sont bien en-dessous de ce que l’on sait faire est une des sources de frustration les plus difficiles à surmonter au travail. Non seulement vous ne vous épanouissez pas, mais en plus vous perdez en capacité à force de faire des activités insuffisamment stimulantes intellectuellement. Vous perdez confiance en vous et petit à petit, vous finirez par penser que, finalement, le poste que vous occupez vous convient bien. 

Si vous pensez qu’aucune évolution n’est possible dans votre entreprise, n’hésitez pas à partir ! C’est votre estime de soi et votre carrière qui sont en jeu !

 

Comment s’y prendre pour avoir la reconnaissance que l’on mérite ?

 

Si votre manque de reconnaissance se trouve ailleurs, vous pouvez tenter différentes techniques avant de prendre la décision de vous entourer de professionnels plus compréhensifs et un tantinet plus humains. 

 

Fixer des objectifs SMART avec son N+1

 

Peut-être règne-t-il un flou autour des tâches que vous effectuez chaque jour. Votre supérieur n’a peut-être pas tout à fait conscience des projets que vous mettez en place ou des efforts que vous déployez pour faire avancer l’entreprise. 

Si c’est le cas, vous pouvez profiter du lancement d’un nouveau projet pour clarifier la situation. Vous pouvez planifier vos objectifs avec votre N+1 en glissant dans la conversation que si vous y arrivez dans les temps, ce sera une belle performance. Il est important à ce moment là de le dire avec un ton confiant et de défi, et non pas en ayant l’air de porter le poids du monde sur vos épaules. 

Dans la mesure du possible, faites en sorte que les objectifs fixés soient SMART, c’est-à-dire Spécifique, Mesurable, Acceptable, Réaliste, Temporellement défini. Ainsi, vous pourrez mesurer votre réussite de manière précise. Vous ressentirez moins le besoin de recevoir les félicitations de votre supérieur et vous pourrez éventuellement les réclamer plus facilement si vous pouvez prouver point par point que vous avez rempli tous les objectifs. 

 

Faire un compte-rendu du travail effectué

 

Une fois le travail effectué, vous pouvez le rendre accompagné d’un compte rendu reprenant étape par étape ce que vous avez accompli (dans les grandes lignes), les changements qui ont dû être faits et leurs justifications, les points sur lesquels vous voulez un retour pour d’éventuelles modifications. Plus votre texte sera pointilleux et complet, plus vous susciterez l’attention de votre employeur. 

 

Demander clairement si le travail convient

 

Pour les parties de votre travail dont vous êtes sûre, vous pouvez clairement poser la question à l’écrit : « Est-ce que mon travail vous satisfait ? Pensez-vous qu’il y ait des points à améliorer ? N’hésitez pas à me faire des retours car je souhaite progresser. » Avec ce genre de questions, il sera difficile à votre boss de ne pas vous féliciter s’il pense que votre travail est de bonne qualité. 

Si malgré cela, les compliments ne viennent pas, demandez-lui clairement de vous en faire. Il n’y a rien de honteux, au contraire ! Cela lui montrera que vous avez envie de vous investir dans l’entreprise. Expliquez-lui que pour bien faire votre travail et vous sentir intégrée dans l’équipe, vous avez besoin de savoir que votre travail est apprécié. Et que si ce n’est pas le cas, vous aimeriez vous améliorer. Proposez-lui de faire le point une fois par mois pour mesurer les progrès réalisés. 

S’il vous fait des critiques négatives, ne les prenez pas personnellement et notez tout ce qui pourrait vous être utile pour la prochaine fois. Vous finirez bien par lui rendre un travail qui correspond parfaitement à ses attentes. Parfois, c’est juste le manque de communication qui provoque des mécontentements. Si votre supérieur ne vous a jamais vraiment expliqué ce qu’il attend de vous, il ne trouvera jamais satisfaction. N’hésitez pas à lui soutirer ce genre d’informations en déclarant que c’est pour le bien de l’entreprise. 

 

Faire un bilan de compétences 

 

Si tout cela n’a pas fonctionné, vous pouvez demander à votre employeur de réaliser un bilan de compétences ou bien le faire par vous-même sans lui en parler, si cela vous rend plus à l’aise. L’idée est de lui montrer et même de lui prouver que vous valez plus que ce qu’il pense. En réalisant ce bilan, vous y verrez plus clair sur les tâches que vous pouvez réclamer et vous gagnerez confiance en vous. Vous aurez des arguments valables à présenter et vous pourrez même susciter l’admiration de vos collègues ou de votre supérieur car mine de rien, remettre en cause son parcours et remettre les choses à plat demande un certain courage. Vous obtiendrez peut-être ainsi les éloges que vous convoitez tant depuis un bon moment. 

Prenez votre carrière en main !

Vous n’êtes pas seule face aux problématiques spécifiques que vous rencontrez.
5A Conseil accompagne les femmes dans leur carrière. Conventionné et accrédité par la plupart des organismes, nos prestations sont financées à 100% dans la très grande majorité des cas. Nous proposons des Bilans de Compétences, des Formations, de la VAE, du Coaching...
N'hésitez pas à nous contacter pour convenir d'un rendez-vous !