Qu’est-ce que l’économie bleue ?

Thèmes :
Qu’est-ce que l’économie bleue ?

Nous avons tous entendu parler de développement durable, d’économie verte, solidaire, circulaire ces derniers temps. L’heure est à la réflexion pour savoir quelle sera l’économie de demain, en accord avec la préservation de l’environnement et les changements climatiques. Gunter Pauli est un entrepreneur et un penseur belge, précurseur sur tous ces sujets. Il a récemment élaboré un concept innovant, l’économie bleue, d’après le mode de fonctionnement de la nature qui nous entoure.

 

Histoire du concept

Gunter Pauli commence sa carrière en vendant de la bière artisanale aux japonais. Puis dans les années 1990, il fonde la marque de détergents biologiques Ecover. Avec ce nouveau produit, Pauli a pour objectif de mettre en place un modèle d’économie verte. Pendant plusieurs années, il reçoit des prix pour ses initiatives et compte comme un acteur majeur du développement durable. Jusqu’à ce qu’il se rende compte que ses produits contiennent de l’huile de palme et donc contribuent à la déforestation en Indonésie. Le mythe de sa propre usine écologique s’effondre et pousse Gunter Pauli à vendre sa boîte. Il souhaite dès lors contribuer à régénérer les forêts du monde, se rend chez Greenpeace et les encourage à faire campagne contre sa propre entreprise. 

Le constat est sans appel : les produits verts ne sont pas accessibles à tous et surtout, tout ce qui est écologique n’est pas forcément responsable. Le concept d’économie bleue voit ainsi le jour. Un hommage à la planète Terre, aux couleurs du ciel et de ses océans. Installé au Japon, Pauli fonde également la fondation Recherche et initiatives pour zéro pollution. L’objectif de la fondation est de subvenir aux besoin fondamentaux de l’humanité en s’inspirant de la nature et donc en émettant zéro pollution. Pour les entreprises, cela consiste à investir moins pour se constituer un capital social et écologique.

 

Les trois principes

L’économie verte est pleine de bonne volonté, mais elle continue souvent à subvenir aux besoins d’une population au détriment d’une autre, et les promesses écologiques ne sont pas toujours tenues. Le concept de l’économie bleue repose sur trois axes de réflexion et d’action. Tout d’abord, il convient de consommer et d’utiliser ce qui est disponible localement. Ensuite, il faut générer des plus-values, et non pas des déchets. La matière doit être réinvestie autant de fois que possible. Enfin, cela consiste à répondre aux besoins de la société en incluant le bonheur, la résilience et la santé. 

Le but de l’économie bleue est de servir les besoins de tout le monde, y compris l’environnement. Pour y parvenir, nous devons changer radicalement les modèles sociétaux et économiques. L’économie bleue, c’est la volonté d’offrir ce qu’il y a de mieux pour la santé et pour les écosystèmes au prix le plus juste. 

 

La créativité comme moteur principal

Pour Gunter Pauli, le maître-mot de l’économie bleue est la créativité. En s’inspirant de la façon dont la nature fonctionne, nous pouvons instaurer une économie profitable et durable pour tous. Les écosystèmes ne gaspillent pas, la matière est toujours utilisée et réutilisée. Aussi, la nature est fascinante par sa diversité, tandis que nos industries ne jurent que par la standardisation. Tous les éléments de la faune et la flore vivent en symbiose les uns avec les autres, de manière circulaire et non linéaire. 

Notre modèle économique tel qu’il est aujourd’hui semble absurde par le fait qu’il utilise des ressources rares pour produire toujours plus de biens. Dans la nature, ce sont les besoins de base qui sont d’abord assouvis, pour ensuite s’épanouir dans l’abondance. Gunter Pauli recommande d’être suffisamment innovant pour se servir au maximum de ce que l’on a déjà à portée de main, autour de soi, localement pour se nourrir, se loger, travailler. C’est seulement dans un deuxième temps que l’on peut envisager d’innover pour créer des emplois et des capitaux. Un parfait exemple d’économie bleue : Jorge Reynolds a inventé un pacemaker qui fonctionne comme un patch, sans chirurgie ni batterie, en s’inspirant du coeur de la baleine ! 

**

Aujourd’hui, réinventer le modèle économique actuel qui gaspille beaucoup trop est un véritable challenge, et l’enjeu principal de demain. L’économie bleue s’inspire franchement des grands principes de la nature pour évoluer et produire des flux infinis de créativité, d’adaptabilité et d’abondance. L’objectif de Gunter Pauli est de parvenir à un modèle qui se régénère seul, sur le même principe que les écosystèmes. Plutôt inspirant.

 

Pour aller plus loin :

L’Économie Bleue, 10 ans, 100 innovations, 100 millions d’emplois de Gunter Pauli

A découvrir également dans cette longue et passionnante interview sur Thinkerview

Prenez votre carrière en main !

Vous n’êtes pas seule face aux problématiques spécifiques que vous rencontrez.
5A Conseil accompagne les femmes dans leur carrière. Conventionné et accrédité par la plupart des organismes, nos prestations sont financées à 100% dans la très grande majorité des cas. Nous proposons des Bilans de Compétences, des Formations, de la VAE, du Coaching...
N'hésitez pas à nous contacter pour convenir d'un rendez-vous !