Quitter le salariat pour créer sa propre entreprise : les étapes clés

Thèmes :
comment quitter le salariat pour créer son entreprise

Cela fait déjà quelques temps que votre statut de salarié vous ennuie ? Vous avez envie d’ailleurs, d’autres projets et vous n’en pouvez plus de travailler pour quelqu’un d’autres ? Pourquoi ne pas vous lancer dans l’entrepreneuriat ? Quitter son job de salarié pour créer votre propre entreprise, en voilà un bien joli projet !

D’une idée au projet concret

C’est décidé, vous allez quitter votre job et vous lancer à votre compte. La première étape dans la création d’une entreprise, c’est bien évidemment avoir un projet concret. Rassemblez vos idées, vos envies et réalisez un vrai business plan pour donner vie à votre projet. Où allez-vous travailler ? Avez-vous besoin de fournisseurs ? lesquels ? Comment stocker ? Si vous vous lancez dans la vente, quel en serait le processus ? Comment allez-vous gérer la communication de votre entreprise et développer votre clientèle ? Quels sont les investissements que vous devez prévoir pour mener à bien votre projet ? La première grande étape est d’amener vos idées à un projet concret et réalisable.

Une possibilité de tester son projet

Ce n’est pas toujours évident de ce lancer corps et âme dans un projet. Même si vous avez l’intime conviction qu’il pourrait fonctionner et vous plaire, vous avez aussi droit à l’erreur. Pourquoi ne pas vous tourner dans un premier temps vers des alternatives comme le portage salarial ou la micro entreprise,afin de tester la viabilité de votre projet ? Ainsi, vous limitez les risques qu’ils soient financiers ou professionnels.

Un business plan solide

Le business plan est essentiel surtout dans les créations d’entreprises qui vont devoir faire appel à de levées de fonds. Que ca soit auprès de particuliers ou de banques, le business plan va permettre de vendre votre projet auprès des investisseurs potentiels et de leur assurer un modèle économique crédibles. Vous pouvez vous faire aider par les chambres de commerces et industries ainsi que les organismes d’aide à la création d’entreprise pour l’élaborer. 

Trouver un local

En fonction de votre projet vous aurez peut-être besoin de louer un local professionnel. Si votre future entreprise ne nécessite pas de local ou que vous n’avez pas de contact direct avec votre clientèle, vous pouvez tout à fait domicilier votre entreprise à votre domicile. Libre à vous dans ce cas de travailler de chez vous ou depuis un espace de coworking par exemple. Lorsque le local est aussi celui du point de vente, il est très important de prendre en compte la localisation, l’accessibilité, les équipements, la surface ainsi que le montant des charges et du loyer.

Des aides financières à la création d’entreprise

L’Etat français encourage la création d’entreprise et à cet effet peut vous octroyer selon votre situation une aide financière à la création d’entreprise :

  • Aide et crédit d’impôts.
  • Aide à la création d’entreprise pour les personnes sans emploi ( NACRE, ACCRE, ARCE).
  • Subventions publiques pour les secteurs fragiles type taxi, presse, agriculture etc… 
  • Garanties bancaires auprès de la banque publique d’investissement.
  • Observatoire national des aides aux entreprises : http://www.aides-entreprises.fr/

Attribution des numéros d’identification

Chaque entreprise à un numéro de SIREN et de SIRET qui l’identifie et qui sont attribués par l’Insee.  Le SIREN est un numéro composé de 9 chiffres. Le SIRET, composé de 14 chiffres, englobe le SIREN( les 9 premiers chiffres) et les 5 derniers chiffres à un numéro interne de classement. Quant au code APE (activité principale exercée), il est constitué de 4 chiffres et une lettre.

Donner un nom ou une marque à votre entreprise

Le premier réflexe à avoir est de vérifier que le nom que vous avez choisi est libre et n’est pas déjà déposé. Vous pourrez le vérifier directement sur le site : https://www.infogreffe.fr/societes/

Prenez votre carrière en main !

Vous n’êtes pas seule face aux problématiques spécifiques que vous rencontrez.
5A Conseil accompagne les femmes dans leur carrière. Conventionné et accrédité par la plupart des organismes, nos prestations sont financées à 100% dans la très grande majorité des cas. Nous proposons des Bilans de Compétences, des Formations, de la VAE, du Coaching...
N'hésitez pas à nous contacter pour convenir d'un rendez-vous !