Rebondir après un échec professionnel

Thèmes :
5 étapes par lesquelles vous devrez passer pour rebondir après un échec professionnel.

Un échec est toujours douloureux et destructeur pour l’égo. Pourtant, quand on sait en tirer parti, on peut en faire un véritable vecteur de réussite.
Voici les 5 étapes par lesquelles vous devrez passer pour rebondir après un échec professionnel.

  • Accepter les émotions négatives

Avant toute chose, il vous accepter cet échec et assumer toutes les émotions qu’il amène avec lui. déception, humiliation, tristesse, colère, etc. Quelque soit l’épreuve que vous aurez à surmonter, la première étape de la reconstruction est toujours l’acceptation. Prétendre que rien ne s’est passé, nier son ressenti ne vous permettra pas d’avancer. Au contraire. 

Prenez le temps qu’il vous faut, acceptez d’être triste, en colère ou abattue. Cela ne fera pas de vous quelqu’un de faible, bien au contraire. Il faut être fort pour accepter d’être vulnérable. Et il faut accepter cette vulnérabilité pour pouvoir se reconstruire après un échec.

 

  • Revoir votre rapport à l’échec

L’échec n’est pas une humiliation et on ne devrait pas en avoir honte. Au contraire, il est essentiel de comprendre que l’échec est souvent un passage obligé sur le chemin de la réussite.

Prenons l’exemple d’un.e scientifique : il lui faut souvent multiplier les expériences avant d’aboutir à une conclusion satisfaisante. Il en va de même pour vous, dans votre vie professionnelle. On peut avoir besoin de tester plusieurs postes, plusieurs projets ou même plusieurs métiers avant de trouver celui qui nous convient. et ainsi  mieux rebondir après un échec professionnel

En France, l’échec est très mal perçu. Dans les pays anglo-saxons, le rapport à l’échec est très différent. On y organise par exemple des Failcon, des conférences consacrées à l’échec, au cours desquelles des personnes viennent expliquer comment et pourquoi ils/elles ont échoué dans leurs projets entrepreneuriaux. Le public peut ainsi tirer partie de leur expérience, s’en servir pour éviter de tomber dans les mêmes pièges. Et personne ne pense à se moquer de ces gens suffisamment courageux et intelligents pour assumer de n’être pas parfait et omniscient.

 

  • Tirer parti de l’échec

En acceptant l’échec et les émotions qui l’accompagnent, vous vous mettez également en situation d’analyser les raisons de cet échec pour en tirer parti. C’est une étape absolument indispensable pour ne pas réitérer les mêmes erreurs et vous retrouver, dans quelques temps, dans la même situation.

« Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j’apprends« , disait Nelson Mandela.

La tendance est grande, après un échec, d’accuser la terre entière et de se trouver des excuses. Problème, cela ne vous aidera pas à long terme car vous n’apprendrez pas de vos erreurs. Or, il faut apprendre de ses erreurs, c’est ainsi qu’on progresse pour mieux rebondir après un échec professionnel

Posez-vous les bonnes questions : pourquoi avez-vous échoué ? Est-ce une question d’organisation, de stratégie, d’équipe ? Est-ce parce que vous n’étiez pas à votre place ? Est-ce qu’un trait de caractère en particulier vous a porté préjudice ou fait défaut ? Qu’auriez-vous pu faire ou ne pas faire pour aboutir à un résultat différent ?

Il ne s’agit pas de vous culpabiliser ou de vous accabler mais bien de faire un point lucide et objectif pour comprendre ce qui n’a pas marché. 

 

  • Se remettre en selle rapidement

Prenez le temps qu’il vous faut pour vous reconstruire mais ne laissez pas pour autant la peur l’emporter et vous tétaniser car alors, cet échec n’aurait vraiment servi à rien. Après ce travail d’acceptation et d’analyse, il est temps de vous remettre en selle ! 

Gardez à l’esprit qu’avoir échoué n’implique pas d’échouer à nouveau, bien au contraire. Forte de cette expérience, vous êtes désormais en mesure de repartir à l’assaut du succès en ayant acquis des savoirs nouveaux qui vous rendent plus mature, plus forte, plus résiliente.

De plus, la peur n’éloigne pas le danger. Ce n’est pas parce que vous n’agissez pas que vous n’échouerez plus. Au contraire : en restant sur le banc de touche, vous êtes assurée de ne pas gagner !

 

  • Travaillez votre état d’esprit

Avoir un état d’esprit conquérant, c’est essentiel pour atteindre ses objectifs. Mais cela ne s’improvise pas ! Pour vous sentir plus sûre de vous, concoctez-vous un plan d’attaque qui reprend toutes les leçons que vous avez tirées de cette expérience. 

Commencez par faire un point sur vos objectifs et sur la meilleure manière de les atteindre. Décomposez vos objectifs en petites tâches faciles et rapides à effectuer. De cette façon, vous aurez réellement l’impression d’avancer, ce qui vous mettra dans un état d’esprit positif.

Découvrez également cet article très inspirant « Se planter, la meilleure façon de réussir » sur Capital.fr
Le billet date de 2012 mais reste très pertinent !

 

Prenez votre carrière en main !

Vous n’êtes pas seule face aux problématiques spécifiques que vous rencontrez.
5A Conseil accompagne les femmes dans leur carrière. Conventionné et accrédité par la plupart des organismes, nos prestations sont financées à 100% dans la très grande majorité des cas. Nous proposons des Bilans de Compétences, des Formations, de la VAE, du Coaching...
N'hésitez pas à nous contacter pour convenir d'un rendez-vous !