5 start-ups créées par des femmes

Thèmes :
voici des start-ups fondées par des femmes

C’est un fait. Les femmes qui fondent une entreprise rencontrent malheureusement plus de difficultés à attirer les investisseurs et à lever des fonds pour accélérer leur développement. Pourtant en 2018, Les Échos publient un article intitulé “Les start-ups fondées par des femmes sont plus rentables”. En effet, les entrepreneuses trouvent aussi des solutions à des problèmes rencontrés par tous.

Voici la preuve. Ces cinq start-ups inspirantes, fondées ou co-fondées par des femmes rencontrent un franc succès.

Too Good To Go

Lucie Bash est la “Femme d’influence 2018”, nominée pour son application Too Good To Go. Celle-ci vise à lutter contre le gaspillage alimentaire. Ingénieure centralienne, la businesswoman de 27 ans s’est lancée en 2016. Elle fait le constat alarmant que chaque jour de trop nombreux repas sont jetés à la poubelle. Elle développe donc une solution d’ampleur qui permet aux commerçants de mettre à disposition des citoyens leurs invendus. En effet, les produits qui arrivent à date de péremption sont très souvent encore consommables.

En moyenne, un panier surprise d’invendus d’une valeur de 12 euros est cédé à 4 euros. L’application est disponible partout en France et dans 8 pays à l’étranger, avec près de 10 000 commerçants partenaires à ce jour. Depuis sa création, Too Good To Go a permis de sauver des millions de repas.

https://toogoodtogo.fr/fr

Kube

En 2015, Aurore Choanier crée avec ses complices Samuel et Anthony, la Kube box. Ces trois passionnés de lecture ont mis au point un concept ludique qui permet de recevoir des livres sélectionnés spécialement pour vous par un libraire. Chaque kuber doit ainsi renseigner son profil, ses envies de lecture et ses goûts pour que la box reçue soit la plus appropriée possible. Le livre est envoyé avec les cadeaux du mois, qui ont généralement pour but de rendre le moment de lecture le plus plaisant possible. Une offre spéciale est également proposée pour les 7-11 ans !

https://www.lakube.com/

Les Cachotières

L’industrie textile est de plus en plus montrée du doigt pour son manque d’éthique autour des problématiques socio-environnementales. Les Cachotières propose une alternative. Après des études à Esmod, Agathe Cuvelier, la fondatrice, cherche une solution innovante pour changer le monde de la mode.

Suite à un déclic, la lilloise quitte tout et se lance dans la location de robes de soirée en 2016. Le concept est simple, vous choisissez une tenue de soirée qui vous sera livrée à la date convenue. Vous la renvoyez ensuite gratuitement. Le pressing est également offert. Le site propose de nombreuses marques et des pièces à la location entre 35 et 70 euros. En parallèle d’une grossesse compliquée, Agathe organise une deuxième levée de fonds il y a un an qui lui permet in extremis de faire croître sa start-up dans la bonne direction.

https://www.lescachotieres.com/concept/

Yuka

Julie Chapon a cofondé l’application mobile Yuka en 2017. Grâce à cette idée innovante, on peut scanner les aliments et cosmétiques pour en comprendre la teneur réelle. Ainsi, on décide en toute conscience de ce que l’on achète. L’objectif de l’application est de lever le voile sur les produits qui sont réellement bons pour la santé, et ceux qui pourraient être remplacés par des alternatives plus saines. Pour établir la note de chaque produit, trois critères sont retenus : la qualité nutritionnelle, la présence d’additifs à risque et la dimension biologique.

Yuka s’appuie sur la base de données Open Food Facts, l’équivalent de Wikipédia pour l’agroalimentaire. On s’est tous retrouvé un jour à hésiter devant l’immense rayon des jus d’orange par exemple. On ne savait pas réellement lequel était le moins sucré et/ou le plus vitaminé. L’application Yuka, très simple d’utilisation, permet justement de reprendre le contrôle sur ses achats.

https://yuka.io/

Season.ly

Fany Péchiodat est une serial entrepreneuse. Il y a plus de dix ans, elle fonde la newsletter My Little Paris avec sa soeur Amandine. En quelques années, la start-up rassemble plus d’un million d’abonnés et une équipe de 70 salariés. Face au succès, le concept se décline : Merci Alfred regroupe les bons plans pour les hommes. Puis My Little Kids, My Little Wedding, My Little App puis My Little Box en 2011.

En 2013, Auféminin rachete My Little Paris. L’année dernière, Fany s’associe avec Michel Sabadie, qui a été le directeur du laboratoire de la marque Sisheido. Ensemble, ils mettent au point la box Seasonly : des cosmétiques personnalisés qui s’adaptent à chaque femme et à leur environnement (saisons, climat, mode de vie…).

https://seasonly.fr/

*

Ces 5 start-ups sont de véritables inspirations. Entrepreneuses, femmes dotées d’un rêve, futures chef d’entreprise, n’hésitez plus à vous lancer dans ces projets. Les start-ups que vous connaissez aujourd’hui seront sans doute les grandes entreprises de demain !

 

Prenez votre carrière en main !

Vous n’êtes pas seule face aux problématiques spécifiques que vous rencontrez.
5A Conseil accompagne les femmes dans leur carrière. Conventionné et accrédité par la plupart des organismes, nos prestations sont financées à 100% dans la très grande majorité des cas. Nous proposons des Bilans de Compétences, des Formations, de la VAE, du Coaching...
N'hésitez pas à nous contacter pour convenir d'un rendez-vous !