Stress au travail : la France est championne !

Thèmes :
Femme en stress par son travail et proche du burn out - 5A Conseil ©

Une enquête européenne sur le stress au travail, The Workforce View in Europe 2019 , a été réalisée par ADP, un cabinet de solution de gestion du capital humain. L’enquête indique que près d’un salarié français sur cinq (19 %) subit un stress quotidien au travail. Cela place la France juste derrière l’Allemagne et la Pologne. Bien que la santé au travail ait fait l’objet d’une forte sensibilisation ces dernières années, la qualité de vie professionnelle ne s’est pas améliorée. Surtout lorsqu’on parle de stress, anxiété et pression des salariés. 31 % des français affirment même que leur employeur ne s’intéresse pas du tout à leur bien-être psychologique.

Le stress au travail, une question de rapport humain

Si on en croit les salariés, le stress quotidien sur leur lieu de travail viendrait de leurs relations avec les autres. Les conflits sont en augmentation. Le manque de communication et l’individualisme sont en position de force. Un mauvais management et une forte hiérarchisation, tout est réuni pour accroitre le mal-être des salariés. Cela nuit à la santé des employés, mais aussi à leur productivité. Les rapports humains n’ont eu de cesse de se dégrader ces dernières décennies. En cause : moins de communication, peu de reconnaissance, processus déshumanisants, digitalisation… L’humain n’est plus valorisé. Et cela a des conséquences : absentéisme, recul de la performance, maladies psychologiques…

Le stress facteur de risque pour la santé du salarié et de l’entreprise

Le stress est un des facteurs majeurs conduisant au burn out. Il est en forte augmentation ces dernières années. Une dégradation des relations au sein des équipes peut conduire une société à sa perte. Le sujet est d’ailleurs tabou et peu pris en considération. De plus, un certain décalage est visible entre ce qui est dit et ce qui est réellement mis en place pour soutenir les salariés dans les entreprises. La plupart des salariés n’osent pas parler de leur stress avec leur hiérarchie. Il y a une peur de se discréditer, d’être mis au placard et de perdre leur job. Les mauvaises conditions de travail continuent donc sur la durée sans que personne n’en soit informé. Aucune mesure est prise. Il faut parfois attendre un drame pour que les choses bougent. On l’a vu dans de grosses entreprises françaises, portant gravement atteinte à l’image de la société.

Les entreprises n’ont pas encore assez pris en compte le stress au travail

Si peu de salarié osent parler de leur stress quotidien, les services de ressources humaines se penchent aussi très peu sur le souci, préférant faire l’autruche… En effet, 58 % des salariés pourraient en discuter avec des amis ou des collègues proches, tandis que près de 20 % sont prêts à s’ouvrir à leur manager. A peine 11 % oseraient en informer les Ressources Humaines. De nombreuses organisations n’ont pas mis en place un environnement ou des outils adaptés pour libérer la parole de leurs salariés. Cela pourrait leur permettre de bénéficier d’un soutien adapté pour faire face aux enjeux du bien-être psychologique au travail.

Comment mettre en place une vraie prévention au travail ?

Pourtant, les entreprises ont tout à miser sur la qualité de vie au bureau. Même s’il n’est pas toujours facile de communiquer sur ce sujet, la prévention et la prise en charge du stress quotidien est importante. Dans un premier temps, les managers doivent donner l’exemple. Ils peuvent communiquer eux aussi, sur le stress auprès de leurs collaborateurs. Et pourquoi ne pas mettre en place des réunions mensuelles sur ce sujet, afin que chacun puisse échanger librement ? Le but étant de se sentir pris en considération. C’est en osant parler de ce sujet tabou que les entreprises pourront faire évoluer les mentalités. Elles pourront, au sein de leurs équipes, créer un meilleur environnement de travail. Il en va de la santé de leurs collaborateurs, mais aussi de leur avenir sur le marché.

Une prise en compte qui évolue lentement

Le stress au travail est un sujet tabou qu’il convient d’aborder pas à pas. Il ne doit pas être laissé à l’abandon, comme c’est le cas dans la plupart des entreprises. C’est en faisant évoluer les mentalités en entreprise, mais aussi au cours des études, que le monde du travail doit miser. On doit apprendre à devenir un leader, sans faire l’impasse sur la gestion du bien-être de ses équipes. Fort heureusement, il semble que la jeune génération, bien échaudée par ce qu’ont subi leurs parents, s’empare du problème. Elle n’hésite plus à mettre leur hiérarchie au dos du mur quand quelque chose ne va pas. Dans la même enquête, parmi les personnes âgées de 16 à 34 ans, plus des trois quarts (79 %) se disent prêtes à soulever un problème de bien-être au travail s’il se présentait, contre seulement 61 % des plus de 55 ans.

Prenez votre carrière en main !

Vous n’êtes pas seule face aux problématiques spécifiques que vous rencontrez.
5A Conseil accompagne les femmes dans leur carrière. Conventionné et accrédité par la plupart des organismes, nos prestations sont financées à 100% dans la très grande majorité des cas. Nous proposons des Bilans de Compétences, des Formations, de la VAE, du Coaching...
N'hésitez pas à nous contacter pour convenir d'un rendez-vous !