Témoignages de personnes en télétravail

Thèmes :
femmes en télétravail donne leur avis

Pour tout le monde, l’heure est au reconfinement. Et au télétravail pour ceux qui le peuvent. Si certaines professions sont habituées à ce travail à distance, il y en a pour qui c’est plus compliqué de s’organiser. Mais à circonstances exceptionnelles, méthodes inédites. Dans cet article  » témoignages télétravail » nous vous partageons le témoignage de personnes qui jusque-là étaient incapables de télétravailler, et qui aujourd’hui, n’ont d’autre choix que d’apprendre et s’y faire.

Séparer le pro et le perso

Pas facile dans un espace restreint, seul, en couple ou en famille, de se sentir comme au bureau et de parvenir à être productif. S’il est difficile de trouver la motivation pour se mettre au travail, il est aussi paradoxalement plus difficile en période de confinement de s’imposer des horaires pour ne pas répondre aux sollicitations professionnelles à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit.  Elie, business developer, essaie tant bien que mal de s’adapter : “Même si ma boîte le proposait déjà, je n’ai jamais travaillé depuis chez moi auparavant. J’aime bien l’idée que mon espace de travail soit le plus éloigné possible de mon espace privé. Je peux dire que même en période de rush, ne pas ramener de travail à la maison a toujours été une règle d’or. Aujourd’hui, je suis encore un peu perdu car je n’ai pas vraiment d’espace où m’isoler dans mon appartement. Mais j’apprends à créer une frontière mentale entre le moi qui travaille et ma famille qui vaque à ses occupations. J’ai annoncé à tout le monde les plages horaires que je comptais consacrer au travail et de ce fait mes enfants regardent leur montre avant d’oser m’interpeller. En revanche, quand j’arrête, j’essaie aussi de faire comme d’habitude et de ne plus regarder mes mails et autres messages professionnels.”

Garder le lien avec ses collègues

Beaucoup sont déboussolés de se retrouver seuls chez eux, alors qu’ils sont habitués à travailler essentiellement en équipe. Agathe, illustratrice pour une agence de communication, a trouvé la parade et nous la partage dans cette chronique « Témoignages télétravail » : “Les premiers jours, c’était la catastrophe car je n’avais jamais travaillé seule de chez moi et je savais que le télétravail ne correspondait pas à ma personnalité. Impossible donc de me mettre au travail, je tournais en rond, je passais un temps fou à chercher les informations dont j’avais besoin pour tel ou tel projet, j’étais distraite pour un rien, et évidemment, assez angoissée par l’actualité. J’en ai parlé à ma manager, avec qui nous avons discuté longuement. Elle m’a rassuré, je n’étais pas la seule dans ce cas et nous avons établi un mode de fonctionnement pour l’ensemble de l’équipe. Tous les jours, nous sommes associés par binôme de travail, et nous travaillons en face à face par visioconférence. L’idée est de reproduire un semblant d’open space. Il arrive qu’on ne se parle pas pendant plus d’une heure mais il y a une présence et malgré tout la possibilité de partager ses idées de façon instantanée. Depuis, j’ai l’impression d’avancer malgré tout, ça me booste !”

Planifier ses journées

Pas simple de s’organiser lorsqu’on a du temps devant soi, sans sortie possible. Sasha est architecte, elle est tombée dans le piège puis s’est ressaisie : “J’avais déjà essayé de travailler de chez moi par le passé car mon employeur l’autorise. Je dois confesser que c’était le plus souvent des journées assez peu productives. Au début du confinement, je n’étais pas du tout organisée car j’avais l’impression que ce n’était même pas nécessaire. Je regardais un peu mes mails, puis je faisais autre chose, puis je travaillais sur un projet à peine une heure, puis je regardais un épisode de série. Mes journées étaient complètement hachées et finalement je me retrouvais en charrette jusque 2h du matin, ce qui est ridicule. J’ai donc planifier de façon très stricte mes journées : je fais plusieurs heures de deep work le matin, puis je coupe totalement et regarde à nouveau mes mails seulement en fin d’après-midi, avant de me déconnecter complètement. En terme d’espace, je me suis également imposée de travailler sur la table de cuisine et non plus depuis le canapé ou pire, mon lit ! Bref, ce n’était pas dans ma nature jusqu’à présent, mais j’ai dû insuffler un peu de rigueur personnelle dans mes journées pour dompter le télétravail.”

**

Finalement, à chacun sa méthode pour faire de son mieux dans les circonstances actuelles. Il est tentant de paniquer face à son manque d’efficacité, mais comme tout, le télétravail s’apprend. Même si les contraintes vous oppressent, il est important de s’imposer un rythme et de réussir à trouver l’organisation qui vous convienne. Après tout, pourquoi ne pas s’y habituer maintenant et continuer à profiter de quelques journées de télétravail quand ce second confinement sera terminé ? Ces témoignages télétravail devraient vous y aider.

Prenez votre carrière en main !

Vous n’êtes pas seule face aux problématiques spécifiques que vous rencontrez.
5A Conseil accompagne les femmes dans leur carrière. Conventionné et accrédité par la plupart des organismes, nos prestations sont financées à 100% dans la très grande majorité des cas. Nous proposons des Bilans de Compétences, des Formations, de la VAE, du Coaching...
N'hésitez pas à nous contacter pour convenir d'un rendez-vous !