Comment valoriser sa reconversion auprès d’un employeur ?

Thèmes :
comment revaloriser sa reconversion devant un recruteur

Après un ou plusieurs changements de trajectoires dans une carrière, on peut être un peu inquiet de se présenter face à des recruteurs. Va t-on se voir reprocher un manque d’expérience ?  Une tendance à l’inconsistance ? Pourtant, 75 % des recruteurs voient d’un œil plutôt positif les candidats en cours de reconversion. À vous donc de présenter cela comme un atout face à un employeur.

Changer d’état d’esprit

Au cours des dernières années, le monde du travail a été bouleversé comme jamais auparavant. Terminé le temps où l’on passait toute une carrière dans la même entreprise. Ou au même poste. Les travailleurs doivent aujourd’hui être mobiles. Ils ont aussi tous les outils à disposition pour écouter leurs envies. On parle de plus en plus de bien-être au travail, de quête de sens, de job de rêves et d’équilibre avec la vie personnelle.

Les mentalités s’adaptent. Les parcours linéaires ne sont plus forcément les plus valorisés. Une reconversion n’est donc plus synonyme d’échec, mais au contraire la preuve d’une capacité à rebondir et une preuve d’humilité pour se former à nouveau.

Être transparent sur sa reconversion

Rien ne sert de camoufler certains éléments de votre parcours au recruteur que vous rencontrez. Il ne tient qu’à vous de raconter votre processus de reconversion en des termes positifs, même si vous avez rencontré des obstacles en route. C’est votre capacité à justement faire face à ces aléas et votre persévérance qui seront appréciées.

Les recruteurs ne sont pas à la recherche du candidat parfait. Julie a démarré dans la vie active en tant qu’orthophoniste. Puis, à 36 ans, elle choisit de se former pour devenir développeuse web : “Après ma formation en ligne d’un an, j’ai rencontré des recruteurs. Chaque fois, j’étais la candidate la plus âgée avec le moins d’expérience. Mais je tenais à raconter mon parcours en toute franchise. Le fait que j’assume pleinement à jouer en ma faveur je pense. En quelques semaines, j’ai obtenu trois propositions d’embauche. J’ai pu choisir le poste qui me convenait le mieux dans une agence qui me plaît.”

Donner de la cohérence à son parcours

Peu importe le point de départ et le point d’arrivée d’une reconversion, le plus important est en fait le chemin parcouru. Dans une lettre de motivation comme lors d’un entretien d’embauche, le candidat doit avant tout donner du sens à son parcours et à son processus de réflexion pour prouver sa cohérence.

Nadia a passé le concours de la gendarmerie après son bac, elle est aujourd’hui puéricultrice en hôpital. “J’ai d’abord eu du mal à expliquer mon changement de carrière à mon entourage. Pourtant dans ma tête, il y a toujours eu une cohérence et la volonté de faire des métiers de service. Certes, j’ai complètement changé de secteur d’activité mais cela m’a justement donné un nouveau souffle. C’est ce que j’ai mis en avant lors de mes entretiens d’embauche et j’ai pu montrer que j’avais déjà acquis des qualités d’écoute, d’empathie et de dialogue.”

Faire valider ses acquis si besoin

Un candidat en reconversion devra montrer qu’il a pris le temps de se renseigner de façon détaillée sur le poste et l’entreprise pour lesquels il postule. Même si vous avez peu d’expérience dans le secteur d’activité de votre reconversion, le recruteur appréciera que vous vous montriez curieuse et que vous fassiez preuve d’une connaissance pointue du métier.

Suite à une reconversion, vous pouvez également avoir besoin de faire valider certains acquis ou d’obtenir une certification dans votre nouveau domaine. Cela peut être rassurant pour l’employeur. Julie se souvient : “Je m’étais formée au développement web pendant un an mais la proposition d’embauche qui m’intéressait le plus exigeait des notions en langage Symfony que j’avais seulement survolé. Le recruteur m’a accordé un mois pour m’auto-former en ligne sur le sujet puis il m’a fait passer un test pratique que j’ai validé. Je pense qu’aujourd’hui, le plus important est de montrer que l’on aime apprendre et que l’on est prêt à le faire à n’importe quel moment de sa carrière. Cela prouve une forme de souplesse que les entreprises recherchent.”

**

Aujourd’hui, dans beaucoup de contextes, une reconversion peut être valorisée auprès d’un employeur. Nous avons admis que les diplômes et les trajectoires scolaires n’étaient plus nécessairement les critères de sélection majeurs en entreprise. Au sein d’un marché du travail versatile, montrer sa capacité à évoluer, apprendre et rebondir est finalement le bon atout à mettre en valeur face à un recruteur.

Prenez votre carrière en main !

Vous n’êtes pas seule face aux problématiques spécifiques que vous rencontrez.
5A Conseil accompagne les femmes dans leur carrière. Conventionné et accrédité par la plupart des organismes, nos prestations sont financées à 100% dans la très grande majorité des cas. Nous proposons des Bilans de Compétences, des Formations, de la VAE, du Coaching...
N'hésitez pas à nous contacter pour convenir d'un rendez-vous !